Des “gros bras” du Pds brutalisent un journaliste dans l’exercice de ses fonctions

Un journaliste reporter de Vox Pop du nom de Ibrahima Sall a été brutalisé par des gros bras -chargés de la sécurité des différents responsables- du Parti démocratique sénégalais (Pds). La scène s’est déroulée ce mardi 11 septembre au siège du parti en marge de la cérémonie du lancement officiel de campagne de collecte de signatures pour le candidat Karim Wade.

A en croire Les Echos qui a donne l’information, Ibrahima Sall filmait avec son téléphone portable une scène de violence opposant ces gros bras à des militants du parti, un des leurs a arraché et confisqué l’appareil du journaliste lui reprochant d’avoir filmé la scène.

C’est l’intervention de Mayoro Faye et les excuses du parti par Babacar Gaye qui ont calmé les ardeurs.

À lire aussi
Aliou Sall a manqué de respect aux journalistes
Journalistes Medias

(2) commentaires

Sadik

C’est vraiment bien fait parce que vous divulguez des fausses informations pour semer la pagaille, inciter les gens à la violence.

Tiana

Il y a des journalistes qui sont connus de l’exécutif

Publier un commentaire