PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
delibere - Délibéré des talibés ligotés : Serigne Mountakha appelle à l'apaisement

Délibéré des talibés ligotés : Serigne Mountakha appelle à l’apaisement

Le verdict du tribunal de Grande instance de Louga va tomber demain mercredi 4 décembre, pour vider le dossier du maître coranique Khadim Gueye, arrêté par la gendarmerie de Koki pour avoir enchaîné certains de ses disciples.

Solidarité « violente » des maîtres coraniques

Pour un bref rappel, les maîtres coraniques s’étaient solidarisés le jour du procès, avec d’autres disciples mourides pour défoncer la porte du tribunal et saccager l’intérieur de la salle d’audience.

Des actes condamnés

Des actes qui avaient été vivement décriés par le ministre de la Justice, l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) et l’Ordre des avocats. D’ailleurs, cette affaire n’avait pas laissé le Khalife Général des Mourides Serigne Mountakha Mbacké indifférent.

Les conseils de Serigne Mountakha

Le guide religieux qui avait reçu une délégation de « serign daaras » à Touba, avait exprimé toute sa préoccupation. Pour le délibéré de demain, le Khalife Général a, dans un message transmis par son émissaire à Louga, appelé tous les disciples Mourides au calme. Car, il suit de très près le dossier. Serigne Mountakha a demandé aux maîtres coraniques de rester à son écoute, et d’éviter tout acte de nature à semer la violence le jour du procès. « Que personne ne pose un acte qui pourrait engendrer la violence », a prévenu le guide religieux.

Dynamique d’apaisement

A signaler que la rencontre entre le président Macky Sall et le Khalife Général des Mourides entre en droite ligne d’une dynamique d’apaisement, pour s’être déjà entretenu sur cette affaire. C’était après le lancement de la journée de l’élevage à Kael.

Délibéré Khadim Guèye
whatsapp 143
Annonces

(7) commentaires

Le Sage

Il faut revoir notre constitution Les daaras font partie de nous li faut Les reconnaitre et Les aider

Midea

Laisse le tribunal fait son travail un payé ca tribunal ca fait peur

Assan Boup

nul nai au dessus de la loi

Diouf Cheikh

Le Sénégal est un pays indivisible, mais pour quelle raison les filles et fils de ce pays sont divisés au nom d,Enseignements modèle européen (qui bénéficie de tous et les autres modèle Sénégalais type Dara privé de tout !! ??)
Alors pour quelle raison ?
pourquoi de ne pas moderniser les daras en permettant ces enfants du pays d,avoir un avenir comparable à celui de leurs compatriotes qui suivent un autre système d,éducation ?

Woul Batdi

Il faut appliqué la loie senegal liberté bi defa eup te lou eup tourou

Cogito

Il ne faut pas qu’on confonde le fond du problème. Il ne s’agit pas de juger les daaras. Mais l’attitude irresponsable voire barbare a l’égard d’enfants innocents et mineurs. Il y a pleins de daaras au Sénégal dont les responsables dispensent un bon enseignement dans le respect de la condition humaine.

Gangstapolitics

il faut que la loi soit dite sous tes ses formes.
Aucune pression me doit être excercée sur le ou les juges.
Personne n’a attaqué la religion ici.
L ‘on s’attaque sur des pratiques moyenageuse.
Voilá de quoi dont il s’agit. Il faut que les auteurs soient punis á la hauteur de ces actes horribles..
#Fatwa

Publier un commentaire