PUBLICITÉ

Serigne Mountakha Mbacké : Leçons et enjeux d’une parole maîtrisée

Le procès du maître coranique tortionnaire de Ndiagne-Mosquée, Serigne Cheikhna Gueye, dit Khadim, s’ouvre aujourd’hui à Louga. Cette affaire défraie la chronique et interpelle nombre de personnalités. D’ailleurs, le Khalife général des mourides se prononcera sur le sujet après le verdict et concertation avec ses pairs guides religieux.

Un mémorandum pour un changement de paradigme

Touché par le traitement réservé à l’affaire des talibés enchaînés, Serigne Mountakha Mbacké qui a déjà réfléchi sur la question, n’attend que la fin du procès pour dire ce qu’il en pense.

Et il s’entretiendra avec les Khalifes généraux pour une position commune. Parce que, c’est un problème national qui sera diligenté avec la célérité qui sied. Et un mémorandum sera déposé sur la table du gouvernement concernant la marche du pays pour un changement de paradigme. Car, dit-il, les musulmans représentent 95% de la population.

Vers la création d’un Conseil supérieur islamique ?

Avec cette rencontre au sommet des Khalifes généraux, le Sénégal va peut-être mettre en place le Conseil supérieur islamique (Csi). Une idée qui avait été lancée en 1959 par des khalifes généraux du pays, avant qu’une structure mort-née ne soit créée en 2008 et présidée par Mourchid Ahmed Iyane Thiam.

Cette structure de Conseil consultatif œuvrerait pour l’unité et la cohésion des musulmans et traitera de toutes les questions liées à l’enseignement et à la compréhension de l’Islam, notamment la modernisation des Daaras et la réactions aux agressions contre l’Islam.

Et pourquoi pas, régler cette polémique soulevée par les cinq premiers Tomes de l’Histoire Générale du Sénégal. Avec ces foyers religieux qui estiment que la commission de Iba Der a omis des faits et œuvres de leurs guides. dans la partie religieuse de cette histoire.

Daara Serigne Mountakha Mbacké
whatsapp 903
Annonces

(12) commentaires

Ibrahima Faye

Dieureudjief Serigne Touba Serigne Mountakha mbacke yague fie lol té werr

Ousmane Touré

Pourquoi vous classez mes messages dans le dossier « spam?

Mame Gor Diagne Touba

Senegal dembou macha allah wante mom doyna war lol yalla na ñou yalla moussal thi lépi seytané ak louy yakheu amine

Diop

,CONTRE IMPUISSANCE et faiblesse EFFICACE.
j’ai été guéri ..et j’en suis la preuve
n’hésitez pas si vous avez le meme problème
MARA =+22960401523

Kedougou

Que les Khalifs généraux se concertent ou pas, qu’ ils mettent en place un conseil supérieur ou pas, que le Sénégal soit à 95 % où 100 % de musulmans, peu importe.
Le Sénégal est et restera une république laïque et donc non soumis quelque influence que ce soit : religieuse ou idéologique.
Dans ce cas de talibés enchaînés, ce n’est pas l’islam qui est agressé mais plutôt des enfants qui subissent une torture inhumaine et dégradante.
J’attends qu’ un seul khalif ou dignitaire religieux nous disent qu’ il accepte que ses enfants ou petits-enfants soient traités comme du bétail.
Ce maître coranique tortionnaire n’est pas représentatif des milliers de maîtres coraniques dévoués tous les jours à l’éducation religieuse et citoyenne de nos enfants.
Il a commis un délit, il doit répondre de ses actes. Aucune intimidation d’où qu’elle vienne ne saurait absoudre cette barbarie d’un autre âge.
Ce problème relève exclusivement de la compétence de l’état et des ses outils juridiques, il ne doit pas trembler ou être complaisant.
C’est dommage que nos chefs religieux ne se mobilisent que lorsque l’un des leurs est pris dans les mails du filet judiciaire.
Le problème des daara, la maltraitance, les talibés mendiants etc….sont connus de tous depuis des années et qu’ont-ils dit ou fait pour y remédier ? Rien.
Il faut punir sévèrement ce maître tortionnaire afin que tous les autres saches qu’il n’a pas de passe droit dans un état de droit.

    Boulibay

    merci voilà la réflexion qu’il faut devant de telles situations

Kedougou

Ok

Renè Diagne

Le khalif est tres sage.ses propos,ses dires, ses faits, ne peuvent être que bénéfiques pour le pays,pourvu que les démons de la division,du chaos, qui ne guettent que ces genres de situations,soient maîtrisés,car on veut et doit jouir de nos ressources naturelles…..

Myrko

Senego faut que vous pesez les mots que vous ecrivez pourquoi tortionnaire ect ce que vous connaissez le vrais sense du mot a chaque fois c’est vous qui influence la population arrêtez de manipuler les genses envers les choses négatives.

Myrko

Dieuredieuf serigne Mountakha Bassirou Mbacke yag fi lol tè wer Mbacke

Mansour Gassama

Kedougou , je suis tout à fait en phase avec toi . Faisons très attention. On est dans un pays laïque. La loi doit être respectée par tous . D’ailleurs, le président Macky Sall avait raison de dire que les chefs religieux sont aussi des justiciables comme tout le monde . Tout peut souffrir d’exception sauf la justice sinon ce n’est plus de la justice. Le khalif est plus conscient que tous ces gens . Lui au moins a dit attendre le verdict du juge avant de se prononcer et appeler à une concertation. C’est cela qu’on attend d’un guide religieux. Dieredieuf serigne Mountakha . Mansour Gassama depuis Nice

Birame Gaye

Toi kedougou ou je ne sais quoi .on n »a pas besoin de tes conseils .celà ce voit que tu n’est pas mouride ni musulman .tu n’a aucun respect envers nos guides religieux .nous musulmans ont attend que la justice fasse son travail pour pouvoir parler .ont est Toujours derrière nos guides religieux .tu n’as pas fais les daras c’est pourquoi tu parles ainsi .je trouve qu’on devait libérer le marabout car cela à toujours existe’dans les daras .il ne.l’a pas commence’ .je suis pour qu’on aboli cette pratique.pour tout les daras .régler ce problème dans l’amiable .c’est mieux car c’est un guide religieux , un Enseignant ,et il a sa famille a nourrir .wa salam

Publier un commentaire