PUBLICITÉ
chronique pape alé niang

Chronique : Pape Alé Niang toujours en verve citoyenne

Dans sa chronique du mer

credi 04 septembre, Pape Alé Niang est revenu sur la polémique qui entoure la société turque, Tosyali à qui on aurait attribué les fers de la Falémé. Pour lui, toute personne sensée devrait se poser une question : « Pourquoi, autant de magouilles à chaque fois qu’on signe des contrats concernant nos ressources?« 

Le journaliste a aussi évoqué la mainmise des Français sur les écoles franco-sénégalaises, le manque de respect envers les enseignants sénégalais, comparés aux enseignants français, dans ces établissements, entre autres sujets…

« On s’en fout…« 

« Et pourtant, lorsqu’on faisait le Référendum, ils se glorifiaient du fait que chaque Sénégalais avait le droit de demander des comptes aux autorités sur la façon dont elles gèrent nos ressources. Et maintenant que c’est le cas, … Nous, le cas Ousmane Sonko ne nous intéresse pas parce que c’est quelqu’un qui dérange. A chaque fois qu’il parle, ils ne dorment plus sur leurs lauriers. Et ils (membres de la mouvance présidentielle Ndlr) ne ratent pas l’occasion de le fusiller… Mais ce qui nous intéresse c’est quel éclaircissement ils peuvent apporter sur ces révélations de Ousmane Sonko. Et toutes leurs sorties sont des attaques personnelles. Mais nous, on est immunisé. Les insultes et autres, on s’en fout… Seul le Sénégal nous intéresse… Et à chaque fois qu’ils dilapident nous ressources, ils nous entendront… Il faut que ce soit clair… »

Le sandale Tosyali…, la lettre du ministre, l’exonération…

« Et Tosyali dont ils parlent, ils disent qu’ils ne lui ont pas concédé les fers de la Falémé. Mais ils lui ont remis 100 ha du port minéralier. Pis, ils ont caché leur engagement à accorder à Tosyali une exonération qu’on ne peut imaginer en se basant sur une lettre écrite par un ministre. Ils ne se sont même pas basés sur le Code minier, si c’est faisable ou pas…, ni sur le Code général des impôts. C’est le ministre qui a écrit en disant que Tosyali a été exonéré pour dix (10) ans. De qui se moquent-ils?« , s’interroge le journaliste qui appelle ainsi les autorités à la raison.

Tosyali et le scandale en Algérie…

Non sans leur rappeler que les cachotterie ne peuvent durer longtemps. « Nous avons tous les papiers que vous avez signés. Tous décrets que vous avez signés en cachette, nous les avons grâce à des Sénégalais patriotes qui sont conscients que certains agissements, c’est hypothéquer l’avenir du pays… Et s’ils avaient privilégier certains hommes d’affaires sénégalais au profit de Tosyali, est-ce qu’ils ne pouvaient pas faire ce travail qu’il ont confié à (l’entreprise turque)? Et je vous fait savoir que cette entreprise a causé des scandales en Algérie. Et vous avez vu ce qui, finalement est arrivé au Gouvernement algérien! Ils viennent au Sénégal, nous leur ouvrons grandement la porte, pour qu’ils fassent ce que bon leur semble« , regrette Pape Alé Niang.

L’argent des Turcs (?) lors de la présidentielle de 2019…

D’où une question légitime du journaliste : « Est ce qu’ils n’ont pas remis de l’argent aux autorités, avant d’aller à la présidentielle, pour ensuite leur mettre la corde au cou? Les faire signer par la force…! » Il rappelle que le dossier Tosialy a été soulevé avant les élections. Provoquant une polémique qui avait fait réagir les candidats qui avaient écrit une lettre commune à Macky Sall qui s’était, finalement désisté.

Scandales dans les établissements franco-sénégalais…

« Est ce qu’n ce moment, ils n’avaient pas déjà encaissé (l’argent)?« , persiste-t-il. Il rappelle aussi que c’est Erdogan, qui a remis à Macky Sall du matériel de répression lors de l’élection présidentielle. « Ils attendait que les Sénégalais sortent dans les rues pour s’en servir. Mais les populations ont fait montre d’une grande maturité« , s’est-il réjoui. « C’est comme si on avait vendu notre pays aux Turcs, aux Chinois et aux Français. C’est comme si le pays a été privatisé…« , regrette-t-il. Non sans rappeler l’affaire Yavuz Selim, entre autres scandales sur les écoles franco-sénégalaises…, « dont la France s’est déjà accaparée« .

Il fait des révélations sur des scandales, dans ces établissements…, l’implication de Serigne Mbaye Thiam… Mais aussi des révélations sur le cas Khalifa Sall, cette autorité qui est allée demander à Macky de ne pas le libérer; l’affaire de la drogue, la femme guinéenne, son portable, la mafia protégée par…

Regardez

Cronique Pape Alé Niang
whatsapp 158
Annonces

(7) commentaires

Omar Zeck

Tais toi SONKO

Manu

Mon cher meme si on reconait que vous etes un grand journaliste, nous ne poivons plus vous croire a des parole sans preuves a l’appui, a des accusations sans fondements palpables. Tout ce que dit les politiciens de meme
que certains journalistes comme vous est considere comme de la calomnie. 
S’il vous plait montrez-nous des preuves averees
des references simples qui ne necessitent pas 
d’autres investigations profondes. Pour etre precis, 
a chaque fois que vous nous parlez de contrats douteux
montrez nous ces contrats. Au cas ou cela n’est pas 
possible taisez-vous tout simplement. Vous et certains
 politiciens, vous nous fatigues avec vos soit disantes ‘revelations. »

Tomm

Nanu, pas allé à raison sur toute la ligne sinon il serait déja en prison. Vraiment les défendeurs du Mackysard sont tout sauf intelligent dans la mesure où vous ne cessez d’enfoncer le clou à votre mentor pauvre idiot que vous êtes.

Kou Bakh

Va te faire foutre

Albert Richard Ndione

Tête de Turc, un véritable casse-tête Chinois. Allez comprendre je préfère donner ma langue au chat….

    Oussou

    L’ivrogne est de retour ! Celui qui est connu pour ses convinences et ses accusations farfelues avec son pote Sonko , ne mérite que le mépris et l’indifférence .

Diop Racine

Pape ale mom fen rec

Publier un commentaire