Chelsea : Limoger un entraîneur en cours de saison, une réussite par la suite !

Chelsea : Limoger un entraîneur en cours de saison, une réussite par la suite !

Le PSG est prévenu ! Pour ceux qui croient encore que le huitième de finale de Ligue des champions devant opposer les franciliens aux londoniens de Chelsea, sera mission aisée pour les hommes de Laurent Blanc, n’ont qu’à se détromper. Virer un Manager en cours de saison, Abramovitch and co savent le faire, et en récoltent des fruits, de très bons même…

L’histoire se répétera-t-elle du côté de Stamford Bridge à la fin de la saison ? 24 heures après le licenciement de José Mourinho, le prochain technicien qui devra prendre le relais sur le banc des Blues aura un énorme chantier devant lui. Pourtant, on serait presque tenté de dire que l’ancien coach du Real de Madrid n’a failli à sa mission « qu’au » niveau national (élimination en Cup et classé 16e en Premier League). En ligue des champions, le bilan n’est plutôt pas mal, voire même bon. Avec le Dynamo Kiev, le Maccabi Tel-Aviv et le FC Porto, l’on pouvait s’attendre à voir Chelsea atteindre les 16e de finales de l’Europa League et donc manquer le second tour de « la coupe aux grandes oreilles ». Le champion d’Europe 2012 terminera premier de sa poule et aura le privilège de se déplacer en premier sur la pelouse du parc des princes avant de recevoir le PSG lors du match retour, en huitième de finale.

Si Mourinho craignait déjà de croiser une nouvelle fois le fer avec le PSG pour la troisième saison consécutive, il ne prendra pas part à ces deux confrontations. Mauvais signe pour les parisiens ? On pourrait le penser. En effet, 4 faits déjà marquants dans l’histoire si riche de Chelsea, pourraient pousser à croire que les coéquipiers de John Terry seront capables de se défaire de ceux de Thiago Silva et, pourquoi pas, sortir de la zone plus que dangereuse pour une équipe de leur calibre en championnat.

20 Septembre 2007, Avram Grant remplace Mourinho : En provenance du FC Porto avec lequel il a remporté la ligue des champions en 2004, Mourinho arrive à Chelsea avec le statut de star de l’équipe. Un chant spécial lui est consacré par les fans, sans nul doute le seul entraîneur au monde à recevoir une marque d’affection de cette envergure de la part de son public. Il sera remplacé par Avram Grant après avoir remporté deux titres de champion d’Angleterre, une Coupe d’Angleterre, deux Coupes de la Ligue et une supercoupe d’Angleterre, ce qu’aucun Manager n’avait réussi jusqu’ici. Le désormais ancien directeur technique du club réussira une belle remontée en Premier League et dessinera déjà les contours d’une inoubliable épopée européenne sous l’ère Abramovitch, en allant jusqu’en finale de la ligue des champions, mais battu par Manchester United aux tirs aux buts.

11 février 2009, Guus Hiddink remplace Luiz Felipe Scolari : Avec un beau CV au niveau sélection nationale, Felipe Scolari, le technicien brésilien prendra le relais. Son bilan sera mitigé à la tête des Blues, malgré une troisième place en Premier League et une qualification en huitièmes de finale de C1. Les revers répétés face aux autres cadors du championnat feront tache et l’ancien sélectionneur de la Seleçao sera remplacé par le néerlandais, Guus Hiddink. Ce dernier n’aura qu’une seule défaite toutes compétitions confondues (face à Tottenham), et sera arrêté par le FC Barcelone en demi-finale de ligue des champions, après un match à polémiques. Il remportera néanmoins la FA Cup face à Everton (2-1).

4 mars 2012, Roberto Di Matteo remplace André Villas-Boas : Un portugais pouvant en cacher un autre, les dirigeants londoniens ont bien cru choper le successeur de Mourinho sur le banc en la personne d’André Villas-Boas, après un parcours quasi-similaire que celui du special one avec le FC Porto la saison précédente (triplé championnat-Coupe-Ligue Europa). Mais le passage de Villas-Boas tournera au vinaigre et il sera démis de ses fonctions après une défaite de trop face à West Bromwich (1-0). L’italien Roberto Di Matteo lui succède sans peut-être savoir qu’il écrira quelques mois plus tard, la plus belle page de l’aventure européenne de Chelsea. Ancien pensionnaire du club, l’italien termine 6e en championnat, mais sans grandes conséquences. Il remportera la FA Cup face à Liverpool et surtout, servira une prestation de chef dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. En huitième de finale, il renverse la tendance face au Napoli après une défaite à l’aller à San Paulo (1-3, 4-1). En demi-finale, il fait tomber le grand Barça, tenant du titre, au Camp Nou en infériorité numérique s’il vous plaît ! En finale, c’est le Bayern de Munich qui sera la victime d’une équipe ayant faim d’étoiles. Menés 1-0, les coéquipiers de Drogba, héros de ce match, égalisent et battent les bavarois aux penaltys. Di Matteo qui, à l’origine avait en charge le rôle d’intérimaire, signera ensuite un contrat de deux ans avec Chelsea.

21 novembre 2012 : Rafael Benitez remplace Roberto Di Matteo : Difficile d’oublier le seul entraîneur qui a donné le titre le plus convoité à une équipe. Reconnaissants, les fans de Chelsea, malgré la crise que traversait Di Matteo, ont affiché leur soutien à ce dernier tout au long de sa présence au sein du club londonien. Mais rien n’y fait, Abramovitch ne souhaite pas poursuivre l’aventure et installe l’indésirable Rafael Benitez. Le technicien espagnol, essuiera une hostilité sans limites de la part des fans de Chelsea, due au fait qu’il ait autrefois entraîné un rival, Liverpool. Il terminera la saison sur le podium en championnat et offrira à Chelsea sa 2e coupe européenne, l’Europa League, une année après son sacre de Munich.

Jamais…quatre sans cinq ?!

 

 

 

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire