Annonces
» » » » » » « Ce réaménagement du Calendrier...

« Ce réaménagement du Calendrier Universitaire, c’est du faire semblant », Omar Waly Zoumaro

calendrier universitaire, omar Waly Zoumaro, Réaménagement

 Suite à l’annonce faite par le gouvernement du nouveau calendrier des examens, Omar Waly Zoumaro a réagi en entretien téléphonique avec Senego. Pour lui, ceci n’est pas un réaménagement en réalité, mais plutôt c’est du faire semblant. Et ce n’est pas sérieux.

« Nous pensons que ce réaménagement là, a été fait avec un groupuscule de syndicat dans  un esprit non pas de faire gagner aux élèves quelques semaines de cours mais tout simplement c’est de faire semblant de rattraper ou de faire rattraper le temps perdu, ce qui est quasi-impossible. Donc, si ce réaménagement était fait en concertation avec toutes les organisations syndicales , on aurait pu trouver de bonnes formules, qui nous permettraient non seulement de gagner du temps au moins, se rattraper une bonne partie du temps perdu, que de s’enfermer dans son bureau. Si vous voyez même, notre ministre de tutelle, a depuis bientôt 1 ans fait ce travail là avec ses collaborateurs. Donc, ce réaménagement, contrairement à ce qu’ils essaient  de faire croire ne permettrait aux élèves de gagner du temps, oubien d’avoir suffisamment de connaissances pour faire face aux examens », déclare Oumar Waly Zoumaro, coordonnateur du grand cadre des syndicats d’enseignants.

Le syndicaliste pense donc que ceci n’aura aucun impact sur la performance des élèves parce qu’il est insignifiant et que l’Etat aurait dû décaler à deux (2) mois la date des examens

« On aurait  dû au moins reporter à deux (2) mois les examens et discuter avec les enseignants parce normalement au-delà du 31 juillet, c’est des heures supplémentaires. Et ça serait l’occasion de restituer les sommes faramineuses qui ont été défalquées  aux enseignements.  L’ entrée en 6 ème a été repoussée de deux (2) semaines, le Bfem pratiquement ça fait même pas une semaine, le baccalauréat, c’est quasiment  la même période. Donc, vous voyez, c’est pratiquement la même. Ce n’est même pas un réaménagement en réalité, c’est du faire semblant. On ne peut pas faire trois (3) mois de grève et pour réaménager on décale de deux (2) semaines. Ce n’est pas sérieux.  Il faudrait que les gens soient plus sérieux que ça », regrette-t-il.

« C’est la suffisance du ministère de l’enseignement supérieur, l’amateurisme qui fait que pour ces questions là, il s’enferme avec des syndicalistes malléables et corvéables à volonté pour nous proposer un nouveau calendrier. Avec une association de grands parents d’élèves qui,  peut être n’ont rien compris parce que n’ayant  plus d’enfants dans le système. Et, aujourd’hui, c’est ça le résultat. Donc, vous verrez à l’issue des examens, c’est un réaménagement qui n’aura aucun apport positif dans l’amélioration oubien dans les connaissances qu’auront reçu les enfants », a-t-il poursuivi.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *