Arrestations libéraux: Baldé appelle les régulateurs sociaux à préserver la paix sociale

Arrestations libéraux: Baldé appelle les régulateurs sociaux à préserver la paix sociale

La condamnation de Karim Wade à 6 ans de prison ferme par la Cour de répression d’enrichissement illicite (Crei) et les arrestations tous azimuts des libéraux sont restées en travers de la gorge de Abdoulaye Wade, président de l’Union des centristes du Sénégal (Ucs).

« J’appelle les uns et les autres à avoir de la hauteur pour que la sérénité, le calme, la paix puissent être préservés. C’est cela qui nous permettra d’être développé. Mon pays est encore assez fragile dans ses composantes, il ne faudra pas faire bouger les lignes, ça pourrait être dangereux pour tout le monde », déclare, hier, M. Baldé à Koubalan, dans le département de Bignona.

Il estime que, « le pays est frappé par des fléaux de ce type qui sont en train de se multiplier malheureusement. Depuis deux ans, les arrestations se poursuivent. Et cela n’est pas de nature à préserver la paix sociale ».

« Nous avons toujours des mécanismes qui permettent souvent la société de fonctionner et qui tournent autour de certaines personnes qui sont des régulateurs sociaux ».

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire