Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Appel de fonds : “L’affolement gagne les rangs de Pastef”, Ibrahima Sène

Les réactions fébriles des membres du PASTEF, dans les réseaux sociaux, faites de dénégations maladroites, d’insultes, d’invectives et de fuite en avant, montrent à quel point, la panique est en train de gagner ses rangs“, estime Ibrahima Sène, leader du Parti de l’indépendance et du travail (PIT). D’après lui, la question qui se pose légitimement à l’opinion, est de savoir la véritable origine de ce financement ” fast track” , qui justifierait que le Ministre de l’Intérieur sorte un communiqué si matinal, pour alerter l’opinion sur la gravité de l’opération innovante de Pastef pour se financer.

Les risques qu’encourt PASTEF…

Selon Ibrahima Sène, dès le lendemain de la publication de l’Information du Ministre de l’Intérieur sur les risques qu’encourt ce Parti suite à sa collecte d’argent par appel de fonds international , ses porteurs de voix se sont empressés de dire qu’il l’a obtenu des contributions de ses militants et sympathisants au pays et dans la diaspora, dans le but évident de se faire prendre par l’opinion, comme une “victime politique”, de l’acharnement que mènerait le Président Macky Sall contre son opposant le plus “irréductible” de ce pays.

La gravité de ce problème…

Et comme pour détourner l’opinion de la gravité de ce problème qui a nécessité que le Ministre de l’ Intérieur fasse un communiqué à 2 heures du matin, comme s’il prenait les devants avant que PASTEF ne se mette à crier à un complot qui serait ourdi par le pouvoir contre lui, il affiche dans les réseaux sociaux un fac-similé, montrant ses comptes de 2019 qu’il aurait déposés au Ministère de l’Intérieur, pour tenter de monter à l’opinion qu’il est ” transparent, alors qu’aucun autre Parti ne pourrait le prétendre avec” compte à l’appui”“, déclare Ibrahima Sène.

Détourner l’attention de l’opinion…

Pour lui, cette manière maladroite de détourner l’attention de l’opinion des 125 millions qu’il a collectés, pour l’orienter vers le ” non respect” par les autres partis, de leurs obligations légales en matière de dépôt annuel de “l’ état de leur compte” , au risque de leur dissolution, montre à quel point, ce Parti est mal à l’aise dans ce dossier relatif à cette manière de se financer.

Le récépissé qui attesterait de l’effectivité de ce dépôt…

Mais malheureusement, dans sa précipitation pour se monter “clean” aux yeux de l’opinion, il a oublié de monter en même temps le récépissé qui attesterait de l’effectivité de ce dépôt, rendant ainsi les gens perplexes.  Pire encore, son argument principal pour se disculper en évoquant que ce sont ses militants sénégalais au pays et à l’étranger qui se sont ” sacrifiés” pour répondre ainsi à l’appel de leur parti pour se financer par cette manière ” innovante”, perd tout son sens, lorsque le porte-parole de l’APR, premier Vice-Président de l Assemblée nationale, a précisé que l’argent collecté auprès des militants sénégalais d’un parti au pays et/ou à l’étranger n’est pas ” illicite”“, ajoute M. Sène.

68 Whatsapp
Annonces
guest
49 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    15:43 - 28/02/2021

    Senego-TV : Mamadou Alpha Diallo prône la régulation du secteur arachidier

    Whatsapp
    15:20 - 28/02/2021

    “C’est regrettable ce qui se passe au Sénégal depuis 2012” (Bougane Guèye Dany)

    Whatsapp
    15:19 - 28/02/2021

    Arrestations l’UCAD: Le collectif des étudiants solde ses comptes avec le Coud

    Whatsapp
    15:15 - 28/02/2021

    Seydou Gueye à Sonko: “La Casamance est une affaire sérieuse…”

    Whatsapp
2
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp