BRVM-10 184,14 0,18 BRVM-C 193,59 -0,11 Dernière mise à jour : Vendredi, 21 septembre, 2018 - 22:45

BOA SN

-2,27

SONATEL

0,00

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
Votre Horoscope du jour En ce moment à Dakar 28° clear-day
Annonces

Amnesty et l’Etat du Sénégal devant la cour Suprême

Amnesty, Cour Suprême, L'Etat, Sénégal

« Cet arrêté qui interdit les manifestations entre l’avenue Malick Sy et le Cap Manuela doit être abrogé ». Seydi Gassama hausse le ton après l’interdiction des manifestions  de l’opposition qui a suscité des polémiques.  Il  ajoute que, »cet arrêté constitue une violation totale des droits constitutionnels des Sénégalais« .

Le directeur exécutif d’Amnesty Sénégal très furieux précise que « c’est la constitution qui proclame le droit de manifester. Cette liberté est contenue aussi dans beaucoup de traités que le Sénégal a ratifiés. C’est une liberté que la constitution a garantie. On ne doit restreindre ces libertés que dans des situations exceptionnelles. »

 

 

Annonces
Annonces

13 commentaires

  • Tamsir
    6 septembre 2018 16 h 34 min

    Ce régime est son chef sont des incompétents manipulateurs . En plus c’est des peureux qui font recours au pouvoir pour des fins politique . C’est vraiment dommage pour notre pays et sa démocratie .

  • LePatriote
    6 septembre 2018 16 h 39 min

    Non Seydi. IL N Y A PAS DU TOUT DE RESTRICTION DU DROIT DE MANIFESTER ! Ce qui est interdit ce sont les manifestations qui peuvent potentiellement dégénérer en émeutes dans des endroits sensibles de notre économie, à savoir l’espace entre l’avenue Malick Sy et le boulevard de la république ! Des casses insupportables sur des biens d’autrui privées (magasins, voitures, etc) ont été opérées durant des émeutes des talibés de kara, des étudiants etc. Les édifices publics ne craignent rien parce qu’ils sont judicieusement mis en surveillance, et il n’appartiendra pas à quiconque de filer sur la Palais car il serait immédiatement abatuu par la garde républicaine ! c’est clair et net là dessus. PERSONNE NE S ATTAQUERA A NOS INSTITUTIONS REPUBLICAINES. Pour éviter ces impairs, l’arrêté qui fixe les limites à l’avenue Malick Sy se trouve être juste, légitime et légal.

  • Bocar Sall
    6 septembre 2018 17 h 14 min

    Sachez que toutes ces manigances ne vous empêcherons pas de dégager en 2019 . Car il y’a une nouvelle énergie avec cette nouvelle génération . Qui fait renaitre l’espoir dans le pays . Vu la situation actuelle du Sénégal il nous faut du sang neuf .

  • Ibrahima Fall
    6 septembre 2018 18 h 02 min

    Seydy gasma est un pur politicien il faut descendre sur le terrain tu es nul et tu ne respectes pas les senegalais je te connais aprés avoir traité notre armée d assassin en 2000 en casamance

  • Kalista Quezy
    6 septembre 2018 18 h 05 min

    Bien dit. Merci.

  • Kalista Quezy
    6 septembre 2018 18 h 10 min

    Prési. Le jour que ce peuple vous dira qu’il n’y a plus de Dieu ni Caisar, il y aura un changement radical. A bon entendeur salut. Le temps D’Abdou Diouf est révolu.

  • René Diagne
    6 septembre 2018 18 h 24 min

    Mr gassama votre hargne votre semblant devouement pour la cause de l homme devraient vous inciter à parler du fmi de la banque mondiale qui prennent en otage nos Etats.

  • LAM
    6 septembre 2018 18 h 28 min

    Notre pays n’est pas en un royaume où tous les désirs du roi sont exécutés . Vu la façon donc Macky gouverne le Sénégal . On dirait bien que c’est le cas , car il a la métrise sur toutes les institutions . Et les manipule à sa guise pour éliminer ses potentiels adversaires .

  • Safiêtou
    6 septembre 2018 19 h 23 min

    Il nous faut du sang neuf avec des hommes de principes comme BOUGANE GUÈYE . Pour amener de nouvelles stratégies et mettre en avant le potentiel de notre jeunesse en . Longtemps laissé en rade par ces politiciens et leur système politique pourri .

  • Malick Diao
    6 septembre 2018 19 h 54 min

    Gueum Sa Bopp est notre meilleur atout pour amener du concret en 2019 . Vu que ces politiciens sont toujours dans des guerres de positionnement sans fin . Il est temps pour nous de dire stop à ces incompétents . Pour la relève avec cette nouvelle génération .

  • toto
    6 septembre 2018 20 h 04 min

    C.est tub m.aime pas le Senegal il parle comme Un connard

  • cheikh sadibou seye
    7 septembre 2018 0 h 28 min

    Ce Seydi là travaille bien pour l’opposition depuis qu’il est à la tête de son organisation droit de l’hommistes rien que pour faire bonne figure. Quel complexé. Gemul dara

  • Tidiane Diene
    7 septembre 2018 11 h 44 min

    mais avec ta bouche enfarinee quand et Wade et son ministre de l intérieur prenaient cette interdiction c est maintenant que tu gueules enlève ton masque et rentre dans l arène politique au lieu de te cacher derrière votre soit disant droit de l hommiste pour tromper les gens naïfs tu nous pompes l air tais toi vieux nafekh vas voir ailleurs personne ne prête attention a toi.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *