PUBLICITÉ

Alternative à la détention : “Le bracelet électronique devrait être opérationnel dans 6 mois au Sénégal…”

Après l’adoption de deux projets de loi sur la surveillance électronique en conseil des ministres, le port du bracelet électronique pourrait être effectif au Sénégal dans 6 mois. Annonce faite par le ministre de la Justice, Malick Sall. 

Le Fast Track au bracelet électronique

Ces projets de Loi  relatifs au bracelet électronique comme mesure alternative à la détention carcérale seront traités en monde Fast Track, selon Me Malick Sall, qui informe d’ailleurs que d’ici à 6 mois, le système devrait être opérationnel.

Fonctionnement par satellite

Le Garde des sceaux renseigne que ce bracelet électronique va fonctionner par satellite à partir d’un système de géolocalisation. “Le même bracelet peut durer presque 20 ans. La personne, qui doit porter le bracelet, on lui met un puce avec un code. Et si elle est dispensée de sa peine, on enlève la puce, on change le code et on remet ça à quelqu’un d’autre.”

Surveillance 24/24

Au niveau des commissariats ou de l’administration pénitentiaire, il sera installé la structure technique, qui permettra de suivre la personne à tout endroit où elle se trouve, explique M. Sall.

Annonces

(2) commentaires

  • Minisse

    Peine de mort. La wakh. Bracelet. Dafa yomb.

  • Alioune Diop

    voilà un bonne occasion pour les criminels au colles blanc de continuer à sévir parce qu’il ne risque plus la prison mais un jolie bracelet qui ressemble à un montre