PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Affaire Karim Wade: «L’image du Sénégal est écornée par cet arrêt de la Cour suprême»

La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho) est «très déçue de l’arrêt rendu par la Cour suprême confirmant la Crei qui a condamné Karim Wade 6 ans ferme de prison.

«La Raddho, va continuer son combat pour lutter contre la détention arbitraire. Pour faire en sorte que le Sénégal procède à la mise à jour de sa législation nationale. Parce que la Crei comporte des dispositions qui non seulement sont contraires à la Constitution nationale mais également aux traités internationaux», indique, sur Rfm, le secrétaire général de la Raddho.

«Aujourd’hui, regrette Aboubacry Mbodj, l’image du Sénégal est écornée par cet arrêt qui a été rendu par la Cour suprême. Nous sommes indignés par cette décision et nous sommes très déçus. Nous allons continuer la bataille sur le plan international».

Aboubacry Mbodj Cour Suprême
Annonces

(3) commentaires

Juke

On s'en fout de cette décision du groupe de travail de l'ONU, de la raddho ou de n'importe quel organisme de soit disant défense des droits de l'homme.. Ce qui nous importe c'est l’intérêt du Sénégal. Et pour cela, il faut que Karim Wade paye pour tout le mal qu'il a fait à ce pays. Nous exigeons la restitution de tous les deniers qu'il a détournés.

Citoyendusenegal

Ce gars de la RADDHO ,j,en suis sur et certains que KARIM WADE lui a donner de l,argent parceque on ne l,entend que sur le dossier Karim WADE ,alors qu,il oublie que c une décision de justice on ne l,a critique pas

    Diop

    @citoyendediam et juke si karim etait Un frere vous ne reagissaient pas comme sa karim est condamner par macky pas par la loi

Publier un commentaire