Annonces
Annonces
» » » Affaire Aicha Diallo: Le sermon d’Abdoulaye...

Affaire Aicha Diallo: Le sermon d’Abdoulaye Diouf Sarr aux professionnels de la santé

  • Couly CASSE Couly CASSE

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a invité vendredi à Ziguinchor les professionnels de la santé à être les « ambassadeurs du système public de santé« , afin que soient levées toutes les équivoques liées au défaut de prise en charge dans les services d’accueil des malades et des urgences notamment.

« Nous ne savons pas si c’est avéré ou pas. Mais il y a une mauvaise image et une mauvaise réputation qui sont collées au système public de santé. Il appartient à tous les acteurs de démontrer le contraire ou d’éradiquer cette image« , a dit M. Sarr, rapporte l’agence de presse sénégalaise.

Lors d’une réunion d’évaluation de cette visite, Abdoulaye Diouf Sarr a insisté sur la nécessité pour « les acteurs de tous bords du système public de santé de se comporter comme de véritables ambassadeurs » de la politique de santé de l’Etat du Sénégal.

« Le système de santé est décrié (…) On ne sait pas si c’est à tort ou à raison. Mais il nous appartient, à nous tous, de tout faire pour une meilleure offre de soins aux usagers. Nous avons un système de santé (…) respecté en Afrique. Il ne faut pas qu’un acte posé par une ou deux personne ternisse l’image de tout ce système« , a poursuivi M. Sarr, indique la même source.

Il réagissait aux soupçons de négligence d’une malade, à l’hôpital de Pikine, à Dakar, la capitale sénégalaise, un sujet qui défraie la chronique depuis plusieurs jours.

Selon des informations parues dans la presse sénégalaise, Aicha Diallo serait victime de la négligence d’agents de cet établissement public de santé, qui auraient exigé de ses parents le versement des frais de prise en charge avant de la soigner.

 

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • Presi
    21/10/2017 15:22

    Le ministre sait bel et bien que l’accueil réservé aux clients dans les hôpitaux ne répond en aucun cas aux normes car on voit quelqu’un qui va à l’hôpital sans autant bénéficier de soins car il n’a pas d’argent .il faut reconnaitre que ce problème ne se trouve pas seulement dans les hôpitaux mais c’est dans tous les services étatiques .les sénégalais sont toujours humiliés dans les bureaux alors qu’ils sont en recherche de leurs droits. Ce pays est entre les mains des hypocrites qui ne se soucient que de leurs poches,de leurs proches et de leur famille.tous les imbéciles de l’hôpital doivent être tués comme des chiens car ils ont tué une personne par hypocrisie. C’est du terrorisme pur et dur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces