Abdoul Mbaye tacle sévèrement le président du Conseil constitutionnel

Le président du  Conseil constitutionnel piétine le droit, c’est la conviction de  Abdoul Mbaye,  patron du parti l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (ACT),  candidat recalé à l’élection présidentielle.

Annonces

L’ancien Premier ministre estime que le parrainage  invalide injustement les candidats.

Pendant ce temps, le Conseil constitutionnel  publie la liste provisoire. Seulement,  Cinq (5) candidats ont été retenus parmi les 7.

 

(5) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
Tiana

Vous avez laissé Macky Sall vous imposer le parrainage. C’est fini il peut manipuler les élections présidentielles comme il veut

AIISSATOU

*J’AI RENCONTRÉ MON PÈRE SPIRITUEL LORS D’UN VOYAGE.
JE TRAVERSAIS UNE MAUVAISE PÉRIODE DUE A UNE SÉPARATION MALHEUREUSE ET HOULEUSE.
IL A SU M’AIDER ET A ME REPRENDRE EN MAIN. AUJOURD’HUI, PLUS PERSONNE N’ARRIVE A ME NUIRE ET MES AFFAIRES ONT REPRIS DE PLUS BELLES.
MERCI DAH
*SI VOUS TRAVERSEZ DE MOMENTS TROUBLES, FAMILIAL, financières, OU SENTIMENTALES. SON AIDE SERA AU DELÀ DE VOS ESPÉRANCES
*NUM: 00*22*960*401*523

Moctar

Faut continuer à nettoyer l’arène politique ya trop de prétention il faut en profiter pour ne retenir que ces 5 candidats tout le reste dissoudre et balayer les partis
#LdrYeesal

idrissa

Demelen ligueye senegalaiyi khamounioulen amoulen bene représentant auprès des populations guene dagueni tall deukbi khalatlen bis mouguene ko diote

Borom Ndiarem Faye

Bo goréwone thi sant macky sall ngaye deuk ndakhté bo dégué monsieur le ministre mo takh

Publier un commentaire