Abdou Karim Fofana à Sonko : « Quoi qu’il en coûte, l’ordre public sera maintenu… »

Ousmane Sonko a affirmé mercredi à Ziguinchor son intention de rentrer à Dakar par la route et de transformer ces quelque 500 kilomètres de trajet en « caravane de la liberté« , pour mener « le combat final » contre le président Macky Sall. Mais, le porte-parole du gouvernement, Abdou Karim Fofana, annonce une fermeté contre le leader de Pastef.

Abdou Karim Fofana à Sonko : « Quoi qu’il en coûte, l’ordre public sera maintenu… »
  • Ousmane Sonko veut organiser une caravane de la liberté pour rentrer à Dakar et mener le combat final contre Macky Sall
  • Le porte-parole du gouvernement annonce une fermeté contre le leader de Pastef
  • Abdou Karim Fofana déclare que l'ordre public sera maintenu et se demande si Sonko cherche à se faire arrêter pour éviter une condamnation pénale

« Quoi qu’il en coûte, l’ordre public sera maintenu. Nous ne laisserons personne, personne, troubler l’ordre public et la quiétude des Sénégalais« , a déclaré Abdou Karim Fofana.

Le porte-parole du gouvernement poursuit : « Qu’il veuille marcher sur Dakar, ce n’est pas un problème (…) s’il respecte les lois et les règlements. »

Et selon lui, « aucune déclaration de manifestation n’a été déposée à notre connaissance ».

Abdou Karim Fofana s’est demandé si M. Sonko ne cherchait pas ainsi à « se faire arrêter pour des questions politiques » afin d’éviter l’infamie d’une condamnation pénale « pour des histoires sordides« .