Annonces
» » » » Urgent: L’immunité parlementaire de...

Urgent: L’immunité parlementaire de Khalifa Sall levée, ce samedi…

  • Mangoné KA Mangoné KA

La levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall est prévue en plénière, ce samedi après-midi à l’Assemblée nationale.

Ainsi en a décidé jeudi la conférence des présidents de l’Assemblée  nationale. Après que le dossier du maire de Dakar eut été transmis par la commission ad hoc.

Laquelle conférence des présidents de l’Assemblée  nationale a pris la décision de lever samedi en plénière l’immunité parlementaire de Khalifa Sall.

Tout est parti ce mercredi de l’échec de l’audition du député-maire de Dakar par la commission ad hoc dirigée par Aymérou Gningue.

A en croire M. Gningue, Khalifa Sall n’a pas voulu déférer à la convocation de ladite commission…

Annonces
Annonces

14 commentaires

  • Avis
    23/11/2017 15:22

    Y a des problèmes plus urgents

  • Amadou Moctar Tall
    23/11/2017 15:22

    Qu’elle immunité ? Derrière les grilles. Soyons plus sérieux que ça !

  • Diop Ndiagua
    23/11/2017 15:30

    C est une honte pur le Senegal qui etait un model de la democraci Je le conseil que Je donne au President Macki c est d eliminer Ces predateurs comme Niass Tanor e ce faux professeur de droit qui derange la constitution du Senegal ismf

  • fina
    23/11/2017 15:31

    ici ya pas de l’immunité que vous levé espéce de bande de maguouille

  • Ben waay
    23/11/2017 15:33

    La justice sénégalaise est en train de se tourner en ridicule. Citoyens, soyez sur vos gardes, car le droit est dit selon la tête du client. Surtout quand tu es opposant politique au régime Benno Bokk Bakar. Même un étudiant en deuxième année de droit est en mesure de dire que la procédure est vicié. Selon notre régime d’immunité, l’argument du pseudo ministre sur l’antériorité des poursuites ne tient pas. Vouloir le juger en levant son immunité parlementaire auparavant,chose déniée à la base, est anticonstitutionnellement hérésie. Khalifa est détenu arbitrairement. Même s’il doit aller devant le juge, il doit le faire libre. La détention provisoire est abusive car il pouvait être en résidence surveillée, en contrôle judiciaire avec obligation de se présenter toutes les semaines, voir tous les mois, rétention de passeport, interdiction de quitter le territoire etc…
    Mais la justice de ce pays est à la botte du Pharaon. L’histoire retiendra que Macky et sa justice ont foulé sur le droit du citoyen en ne respectant pas les procédures. Le jour où lui et sa famille et ses complices seront traduits en justice, on foulera sur les tiens. Pas de justice, pas de paix.

  • matar
    23/11/2017 15:36

    C est une honte pour un pays comme le Senegal qui etait un model de la democraci Je le conseil que Je donne au President Macki c. Se debarasser de ces predateurs Niass Tanor e ce faux professeur de droit qui derange la constitution du Senegal ismf

  • guiguiss
    23/11/2017 15:46

    Ce aymerou a détourné beaucoup de sous a la sar un voleur hors pair

  • Nourou Diallo
    23/11/2017 15:57

    Certes qu’ au début de cette affaire tout le monde croyait à la malversation mais aujourd’hui je suis certain que c est de la pire politique

  • Djibi Niang
    23/11/2017 16:01

    Ntre Justice refuser de suivre la democrazia Acqui par le peuple

  • Galgui
    23/11/2017 16:03

    Na nieup gueneu si mbed yi khekh li mo gueun. Man douma politic mais li dou yoon koumou doon sa mbok doula nekh t li ken koussi nek meun nala daal euleuk. Injustice diarna khekh back deh.

  • charles
    23/11/2017 17:06

    JE CROIS NOS CHEFS RELIGIEUX SAVENT CE QUI SE PASSE DANS CE SENEGAL.L’INJUSTICE DANS TOUT CE PAYS.

  • diouffasn
    23/11/2017 18:07

    Senegal moh nékh waye. Le ridicule ne tue pas, ici. Je ne suis pas le seul voleur, poursuivez aussi les autres. Tout faire pour éviter de répondre devant la justice, chercher a se faire élire sur la liste la plus facile, croyant s’assurer une immunite, alors que dans toute d’emocratie, la descence est de demissionner de tous ses mandats, pour pouvoir se defendre librement, au lieu de chercher a se refugier derriere des privileges. Arretez de nous pomper l’air, faites profil bas et ayez le courage de faire face a la justice. Vraiment, vous donnez l’impression d’insulter la Justice.

  • sengenis
    23/11/2017 18:44

    Les partisans de khalifa se croyaient très malins sauf qu’ils se sont rendu compte que la justice sénégalaise ne se laissera pas divertir.
    les faits et rien que cela
    khalifa a détourné des deniers publics à hauteur de 1 milliard 300 millions de francs cfa en utilisant du faux en écriture comptable pour justifier ces dépenses
    pris la main dans le sac, il refuse de donner les preuves de ce fait il est en détention provisoire en attendant son procès.
    ses avocats tentent le tout pour le tout sans succès et décident de l’investir sur la liste des candidats à la députation pour devenir député donc hériter d’une certaine immunité parlementaire en cours de détention.
    le plan A été de gagner Dakar et arriver deuxième pour dire VOILA LE CHEF DE L’OPPOSITION EN PRISON AU SENEGAL ce qui n’a pas fonctionné car WADE est venu perturber leurs plans et malgré la cuisante défaite à Dakar il est devenu député.
    Il a une nouvelle immunité mais ceci ne le sort pas de prison et doit être levée pour qu’il soit jugé.
    la procédure normale est respectée aucune irrégularité dans cette procédure

  • diouf mamadou
    23/11/2017 20:42

    A bon donc Khalifa sall etais depute et qu’il avait de l’immunite parlementaire Eskey senegal mo nekh

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces