Annonces
Publicité
» » » » Les troupes sénégalaises sont entrées en...

Les troupes sénégalaises sont entrées en Gambie selon le porte parole de l’armée

  • Moustapha MBAYE Moustapha MBAYE

Dakar (AFP) – Les troupes sénégalaises déployées aux frontières avec la Gambie en vue d’une opération ouest-africaine pour contraindre Yahya Jammeh à céder le pouvoir au nouveau président Adama Barrow sont entrées sur le sol gambien dans l’après-midi, a annoncé le porte-parole de l’armée.

« Ils sont entrés cet après-midi », a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’armée sénégalaise, le colonel Abdoul Ndiaye, interrogé sur la question de savoir si les militaires sénégalais avaient déjà franchi la frontière.

Les soldats sénégalais ont pénétré en territoire gambien « de partout », a ajouté le colonel Ndiaye.

Des coups de feu étaient entendus jeudi après-midi en Casamance, dans le sud du Sénégal, en provenance de plusieurs villages proches de la frontière gambienne, selon un correspondant de l’AFP.

Des accrochages ont également eu lieu entre des soldats sénégalais et des rebelles présumés du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) dans d’autres villages de la région, ont indiqué des témoins à l’AFP. Le MFDC, qui se bat depuis 1982 pour l’indépendance de la Casamance est réputé favorable au régime du président Jammeh.

Le début des opérations militaires en Gambie a été annoncé peu près la fin de la prestation de serment à l’ambassade de Gambie à Dakar du nouveau président gambien Adama Barrow, et le vote unanime du Conseil de sécurité de l’ONU appuyant les initiatives de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

La Cédéao (15 Etats), qui presse M. Jammeh de quitter le pouvoir, avait prévenu à plusieurs reprises qu’elle pourrait avoir recours à la force en dernier ressort.

Le Sénégal est appuyé dans les opérations militaires en Gambie par le Nigeria, pays de poids et puissance régionale, qui avait annoncé auparavant que son aviation effectuait jeudi après-midi des vols de reconnaissance au-dessus de Banjul, se disant prêt à imposer la volonté de la Cédéao.

Le Ghana a également annoncé avoir mis 205 militaires à la disposition de la Cédéao.

Yahya Jammeh dirige sans partage depuis 1994 la Gambie, petit pays anglophone d’Afrique de l’Ouest de moins de deux millions d’habitants, enclavé dans le Sénégal à l’exception de sa façade atlantique.

Adama Barrow prête serment en tant que président de la Gambie à l’ambassade du pays à Dakar, au Sénégal, le 19 janvier 2017

 

Des manifestants brandissent des drapeaux gambiens à Dakar, au Sénégal pour l’investiture d’Adama Borrow, le 19 janvier 2017. Photo fournie par la présidence sénégalaise
Annonces
Annonces

9 commentaires

  • narbi sosso
    19/01/2017 19:01

    On vs soutient les Diambars

  • Elhadji barry
    19/01/2017 19:08

    aller du courage vous

  • fantomas2
    19/01/2017 19:39

    yalla nalen yalla sama,tè dieulèfi yaya diameh si barke Rassoulila

  • bayeboye
    19/01/2017 19:45

    Nous sommes derrière vous Le gars!!!

  • Bara
    19/01/2017 19:48

    diame ak kheweul, boulnn ragal dar

  • S.khadim mbacke
    19/01/2017 19:52

    Nianne thi yalla ak s.touba diam ak salam am gambie

  • Chiunguy
    19/01/2017 20:00

    Bravo le Sénégal! Bravo la CEDEAO! Un exemple, un modèle pour le reste de l’Afrique.

  • kirino
    19/01/2017 20:04

    allez tous se passera bien incha allah!!!!

  • lamine Diallo
    19/01/2017 21:50

    Je suis fier de nos diambars. Pour la paix et la justice délogez Yaya jammeh.nos prières vous accompagneront.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL