Annonces
Publicité
» » » » » » Une mission de la Banque mondiale attendue à...

Une mission de la Banque mondiale attendue à Banjul la semaine prochaine

  • Couly CASSE Couly CASSE

Une mission de la Banque mondiale est attendue ’’la semaine prochaine’’ en Gambie, pour étudier les voies et moyens d’assister le nouveau gouvernement du président Adama Barrow.

Selon cette source, la directrice des Opérations de la Banque mondiale (BM) pour le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, la Mauritanie, le Sénégal, Louise Cord, a été reçue, lundi, à Dakar, par le nouveau président guinéen Adama Barrow, informe l’agence de presse sénégalaise.

Au sortir de cette audience, Mme Cord « a émis le souhait d’assister le nouveau gouvernement gambien sur les questions macro-économiques« , rapporte la même source.

Elle précise que dans ce cadre, « une mission de la Banque mondiale se rendra la semaine prochaine en Gambie, pour voir comment mettre en œuvre cette décision d’assister le nouveau gouvernement« .

La Gambie était plongée depuis quelques semaines dans une crise politique née de la contestation, par son président sortant Yaya Jammeh, des résultats de l’élection présidentielle du 1er décembre, à l’issue de laquelle la victoire de son challenger Adama Barrow a été proclamée par la commission électorale gambienne.

Jammeh, qui avait reconnu sa défaite avant de se rétracter, a été finalement contrait à céder le pouvoir aux termes d’une ultime médiation conduite par les présidents guinéen et mauritanien, Alpha Condé et Mohamed Ould Abdel Aziz, sous la conduite de la Cédéao, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

Adama Barrow a prêté serment le 19 janvier à l’ambassade de Gambie à Dakar, au Sénégal, où il a été accueilli depuis le 15 janvier à la demande de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

L’organisation sous-régionale craignait pour sa sécurité durant les derniers jours du mandat de Yahya Jammeh.

La date du retour en Gambie du nouveau président n’était toujours pas connue, mardi, mais la veille, son porte-parole a annoncé, à Banjul, la nomination de Fatoumata Jallow Tambajang comme vice-présidente.

Militante des droits des femmes, Tambajang a été ministre de la Santé durant la présidence de Yahya Jammeh, avant d’intégrer la coalition ayant soutenu la candidature d’Adama Barrow.

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • add
    25/01/2017 02:24

    Ces suceurs de sang,toujours entrain de donner aux afammé africain c’est triste

  • smh
    25/01/2017 02:36

    Les pures satans

  • Rassoul
    25/01/2017 05:22

    Le bal des vautours devant un cadavre.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL