Annonces
» » » » » Un avis juridique et citoyen sur le Parrainage,...

Un avis juridique et citoyen sur le Parrainage, Par Sada Diallo

Sur le plan juridique on me rétorquera certainement que comparaison n’est pas raison mais n’oublions pas que notre référence sur le plan juridique c’est le droit français.
C’est pourquoi mes recherches sur la constitutionnalité du parrainage m’ont amené à lire le rapport de la commission Jospin « Pour un renouveau démocratique » qui préconisait 35 propositions dont le Parrainage citoyen pour les candidats à la présidentielle en France. Il est dit dans ce rapport que le parrainage ne touche pas au mode d’élection du Président mais elle propose de « repenser le dispositif de qualification préalable des candidats ».

Ce qui rejoint l’idée que la théorie de l’inconstitutionnalité du parrainage n’est pas fondée car le parrainage ne concerne pas le mode d’élection. Ceux qui défendent la thèse de l’inconstitutionnalité considèrent que le parrainage fait partie du mode d’élection. En effet aux termes de l’article 103 alinéa 7 (nouveau) de la Constitution du 22 janvier 2001, « La forme républicaine de l’Etat, le mode d’élection, la durée et le nombre de mandats consécutifs du Président de la République ne peuvent faire l’objet de révision. ». Mais à partir du moment où le parrainage n’est pas considéré comme mode d’élection la thèse de l’inconstitutionnalité ne peut être établie car elle ne rentre pas dans le domaine des clauses intangibles comme celle de l’article 103 aliéna 7.

Sur le plan de l’engagement citoyen, le parrainage est une primaire avant le premier tour qui va mettre le citoyen au cœur l’élection devrait s’accompagner d’une contribution financière de chaque citoyen parrainant un candidat pour la prise en charge des frais liés à cette opération pour symboliser son engagement citoyen.

Sada Diallo

President du Mouvement Sicap Debout

Ce contenu une Contribution ou un Publireportage:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces

Un commentaire

  • Ozzyman80
    12 avril 2018 15 h 32 min

    Franchement mon cher monsieur vous n’avez rien démontré ! Pourquoi le parrainage ne fait pas parti du mode d’élection ? Alors que d’autre soutiennent le contraire avec force et arguments. Vous, vous nous pondez ce texte insipide et inintéressant qui en rien ne fait évoluer le debats. La prochaine fois économisé votre encre et epargnez la lecture douloureuse de votre « texto »

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces