PUBLICITÉ
el hadji diouf 1 - Trophée UEFA : Sadio Mané absent du podium, El Hadj Diouf s’insurge...

Trophée UEFA : Sadio Mané absent du podium, El Hadj Diouf s’insurge…

Hier jeudi, l’UEFA a dévoilé les trois finalistes pour le « prix joueur UEFA de la saison 2018-2019 ». Messi, Cristiano Ronaldo et Van Djik sont les nominés. A la surprise générale, le nom dee Sadio Mané est absent de la liste.   Or, ce dernier a été vainqueur de la Ligue des Champions et de la Supercoupe d’Europe. L’ancien joueur de Liverpool, El Hadji Diouf trouve l’absence de son compatriote « anormal ».

Mané, classé 5ème 

Sadio Mané a été zappé du podium des trois finalistes pour le trophée Uefa, au profit de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Le Sénégalais, présent parmi les nominés du trophée Best FIFA, est placé à la 5ème position. L’ancien de Liverpool, El Hadji Diouf en a eu un coup de gueule.

« Ce n’est pas normal, Sadio devrait faire partie des trois premiers. Mais comme je l’ai toujours dit c’est anormal et écœurant mais j’espère que cela ne va pas le toucher. Il doit être professionnel, et se dire que avec ce que j’ai fait cette année, l’année prochaine, je reviendrai plus fort », peste l’ancien international, dans les colonnes de Wiwsport.

Lire aussi : Trophé UEFA : Mané absent du podium, la réaction ironique de Habib Bèye

Joueur UEFA de l’année

Il y a une semaine, l’UEFA a publié la liste des 12 joueurs en lice pour les Prix UEFA par poste de l’UEFA Champions League 2018/19. Dans la catégorie « meilleur attaquant », on retrouve Sadio Mané. L’attaquant sénégalais est nommé aux côtés des deux incontournables, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Du côté des défenseurs, le roc Virgil van Dijk est en compétition avec Trent Alexander-Arnold et Matthijs De Ligt. Des joueurs qui ont tous brillé sur la scène européenne.

Ce jeudi 15 août, l’UEFA a cette fois dévoilé les joueurs nommés pour le titre de Joueur UEFA de l’année 2019. Et le défenseur néerlandais de Liverpool figure parmi les trois footballeurs mis à l’honneur. Cette saison, Virgil van Dijk a brillé sous le maillot des Reds, lui qui a remporté la Ligue des Champions et la Supercoupe d’Europe hier soir. À ses côtés, on retrouve Cristiano Ronaldo. La star de la Juventus, avec laquelle il a remporté la Serie A. Jamais loin de CR7, Lionel Messi est aussi nommé pour ce trophée. Il faudra attendre le 29 août prochain pour connaître le nom de celui qui succédera à Luka Modric, lauréat en 2018.

Voici la suite du classement hors podium :

4 – Alisson Becker (Liverpool et Brésil) – 57 points
5 – Sadio Mané (Liverpool et Sénégal) – 51 points
6 – Mohamed Salah (Liverpool et Égypte) – 49 points
7 – Eden Hazard (Chelsea/Real Madrid et Belgique) – 38 points
8 – Matthijs de Ligt (Ajax/Juventus et Pays-Bas) – 27 points
8 – Frenkie de Jong (Ajax/Barcelone et Pays-Bas) – 27 points
10 – Raheem Sterling (Manchester City et Angleterre) – 12 points

El Hadj Diouf Sadio Mané
whatsapp 1053
Annonces

(5) commentaires

Ibrahima Faye

La FIFA son des hippocrites

Blaise

La bande de racistes les freemason

Mamadi Berete

C’est fou tout ça FIFA est aveugle où quoi néanmoins nos anciens internationaux doivent supporter voir plus scander tous haut les talents et compétences de nos joeurs.

Dom Mind

Mieux vaut dire ballon d’or européen c’est mieux Messi Liga c tout cris série a c tout van diik ldc c tout sane à tout gagné il le mérite mieux que tous mais cla maf

Gastonlagaffe

Tant que dans ce pays, les gens ne comprendront que c’est la presse, sous toutes ses formes et coutures qui fait les vedettes, on aura beau avoir des joueurs de talents dans toutes les disciplines, point de champion et de trophées internationaux. Ailleurs, cette presse cherche et trouve moyens, astuces et trucs qui attirent et captivent l’attention du public pour les orienter vers la vedette qu’elle vend. Des candidats à la victoire peuvent s’écrouler en chemin pour un rien. Il appartient à cette presse sportive surtout ; le cas échéant, de leur tresser des lauriers après avoir trouvé un alibi ou un motif à cette méforme ou contre-performance; au lieu de chercher des poux sur leurs têtes à longueur de journée. Cette presse dénoncée, au lieu de servir, précipite la méforme, mène à la déchéance. Alors Grace à Dieu ! Construisez nos athlètes déjà depuis les salles de rédaction, « boostez » les sur les terrains de compétitions et accompagnez les au moment des résultats avec des termes pompeux ou phrases d’encouragement. A la longue vous obtiendrez le sportif qui sera aimé de tout le monde et qui pourra être vendu et prime au plan international

Publier un commentaire