Annonces
» » » » » » Senego TV – Birima Ndiaye sur les remous au...

Senego TV – Birima Ndiaye sur les remous au Ps : « c’était pire du temps de Senghor »

Connu pour ses sorties fracassantes, le responsable socialiste, Birima Ndiaye a accordé une interview à Senego pour se prononcer sur l’actualité politique nationale, particulièrement celle du parti socialiste. Devant le micro du journaliste Khalil Kamara, Birima fait savoir que le Ps a connu des périodes plus sombres avec léopold Sedar Senghor car il y a eu des maisons qui ont été brûlées, mort d’homme et autres actes de vandalisme. Le chroniquer de l’émission Jakarlo a aussi abordé  l’affaire Khalifa Sall… Regardez

Annonces
Annonces
Annonces

12 commentaires

  • johnasse7@gmail.com
    23/12/2017 16:41

    A l’époque le PS était seul… ils vont signer la mort de ce parti historique..!

  • Aziz Ndiaye
    23/12/2017 16:47

    Birima en politique y a eu toujours des problèmes de positionnement et des tendances,mais il y a jamais eu cette hypocrisie et manque de démocratie au seins du partie socialiste,tanor est un dictateur qui est là sans mérite,on se rappelle du congrès sans débat imposé par abdou diouf

  • Ben
    23/12/2017 19:19

    Demossionel mba ma teudj la😃bo défoul dara kéneu doula wakh lolou😂😂😂😂

  • aminata.samb
    23/12/2017 19:48

    Birima veut être l’avocat du diable en comparant des époques incomparables Tanor n’aura jamais le charisme de Senghor ni la popularité de Diouf et le Sénégal se souviendra de son règne ou il a déchiré en lambeaux les beaux habits du PS pour le doux fauteuil du Haut Conseil des collectivités locales c’est ça Birima

  • ziza
    23/12/2017 21:02

    Merde birima

  • Khalasse
    24/12/2017 09:48

    En quoi quelqu’un qui cherche des factures dans les poubelles peut il continuer à être crédible, je veux avoir une reposer ma conscience

  • KAWUBA
    24/12/2017 13:37

    C’est à Ousmane Tanor DIENG de faire libérer Khalifa Sall pour calmer la tension, puis le faire rentrer dans les rangs.
    Il faut reconnaître que les temps ont changé. Les PS a le droit de s’allier à l’APR tout en préservant son intérêt de revenir au pouvoir et non de s’allier pour disparaitre.
    Il( Tanor) doit susciter les ambitions de jeunes leaders socialistes à accéder au pouvoir.
    Un partit sans ambition est appelé à disparaître de l’échiquier politique.

  • KAWUBA
    24/12/2017 13:49

    C’est à Ousmane Tanor DIENG de faire libérer Khalifa Sall pour calmer la tension, puis le faire rentrer dans les rangs.
    Il faut reconnaître que les temps ont changé. Les PS a le droit de s’allier à l’APR tout en préservant son intérêt de revenir au pouvoir et non de s’allier pour disparaitre.
    Il( Tanor) doit susciter les ambitions de jeunes leaders socialistes à accéder au pouvoir.
    Un partit sans ambition est appelé à disparaître de l’échiquier politique.
    A Tanor de refusee que le pouvoir détruire son parti.Il ( pouvoir)finira par le detruire lui même. Qu’il (Tanor)fasse attention.
    Après la mort politique éventuelle de Khalifa Sall, c’est son tour d’en subir les coups mortels du pouvoir.
    L’APR va s’allier au PDS pour le faire disparaître définitivement après l’an 2019.
    Le schéma Macky-Karim est entrain d’être initié dans les profondeurs politiques libérales.
    Aux socialistes d’être vigilants.
    A bon entendeur salut!

  • KAWUBA
    24/12/2017 13:56

    C’est à Ousmane Tanor DIENG de faire libérer Khalifa Sall pour calmer la tension, puis le faire rentrer dans les rangs.
    Il faut reconnaître que les temps ont changé. Les PS a le droit de s’allier à l’APR tout en préservant son intérêt de revenir au pouvoir et non de s’allier pour disparaitre.
    Il( Tanor) doit susciter les ambitions des jeunes leaders socialistes à accéder au pouvoir.C’est du vivant pour un parti aussi ambitieux que le PS.
    Un parti sans ambition est appelé à disparaître de l’échiquier politique.
    A Tanor de refuser que le pouvoir détruise son parti.Il ( pouvoir)finira par le detruire lui même. Qu’il (Tanor)fasse attention.Après la mort politique éventuelle de Khalifa Sall, c’est son tour d’en subir les coups mortels du pouvoir libéral.
    L’APR va s’allier au PDS pour le faire disparaître définitivement après l’an 2019.
    Le schéma Macky-Karim est entrain d’être initié dans les profondeurs politiques libérales pour 50 ans.
    Aux socialistes d’être vigilants et stratégiques…
    A bon entendeur salut!

  • Doudou Cissé Sow
    24/12/2017 14:26

    Birima analyse mal. Du temps de Senghor, le PS était le seul parti au pays. Donc c’était normal qu’il yait des remous en son sein.
    Par contre nous trouvons inconcevable qu’un parti comme le PS décide de se dissoudre tranquillement dans un autre qui n’a pas encore dix ans d’existence.

  • Sondé Diouf
    24/12/2017 14:59

    Birima! Va te coucher.

  • g
    24/12/2017 21:26

    vous aussi laissez birima tranquile.depuis que j ai commencé a suivre l émission jakarlo je fais des éconnomies parce que je ne vais plus au parcs de hann pour voir des singes enfermés dans leurs cages.birima me rappelle mon enfance ou on allez au cinéma pour voir le film KING KONG.la seule différence est que c était une béte libre dans la forét la on a une béte libre invité dans une émission.tu peux te faire beaucoup d argent youssou ndour en rejouant le film KING KONG parce que l acteur principale est sur ton plateau

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL

Annonces

Annonces

Afficher les suivants..