PUBLICITÉ

Procès des pêcheurs de Mbour : L’audience renvoyée au 7 janvier

Le tribunal de grande instance de Mbour a renvoyé au 7 janvier, le procès des 18 pêcheurs. Il s’agit des manifestants arrêtés lors des manifestations contre la construction d’un deuxième quai de pêche dans la capitale de la Petite-côte.

L’affaire sera vidée avec ou sans les parties civiles

Les prévenus sont poursuivis pour « coups et blessures volontaires et troubles à l’ordre public », selon le tribunal qui a renvoyé cette affaire en raison de l’absence des parties civiles.
Le tribunal a signalé aux prévenus que le 07 janvier, « avec ou sans les parties civiles », l’affaire sera vidée.

Conséquences des échauffourées 

Des échauffourées ont opposé le 23 décembre, des policiers à des pêcheurs refusant l’érection d’un nouveau quai de pêche au quartier Téfesse, à Mbour. Des accrochages qui avaient perturbé pendant de longs moments le commerce et la circulation dans une bonne partie du centre-ville de la capitale de la Petite-Côte.

La médiation fructueuse des autorités locales

Les policiers avaient dû faire face à la furie de manifestants prêts à en découdre avec eux.
Les pêcheurs de Mbour ont accepté le projet de construction d’un deuxième quai de pêche, après une rencontre avec des autorités locales, jeudi dernier.

Mbour Pêcheurs
Annonces

Un commentaire

Diaadieuf

Tout çà pour arriver à çà ? Etait-ce un simple problème d’information sur le quai de pêche ? Si c’est le cas, alors quelle mal gouvernance?

Publier un commentaire