PUBLICITÉ
dc3a9cc3a8s un indien dc3a9clarc3a9 mort se rc3a9veille c3a0 la morgue juste avant son autopsie402082095 - Parricide : Il tue son père pour défendre sa femme

Parricide : Il tue son père pour défendre sa femme

C »est une histoire dramatique qui s’est produite à Ndiattar, un village du département de Louga.

Serigne Diop, 48 ans, a été arrêté et déféré au parquet, pour parricide. Il est accusé d’avoir tué à coups de bâton, son père.

Dans sa livraison du jour, L’Observateur nous append que le drame s’est passé mardi dernier, à Ndiattar, dans le département de Louga.

Tout est parti d’une dispute entre le père de Serigne Diop, Meïssa Diop, alias Malaw, et de sa femme. Très remonté contre son papa qui se disputait avec sa douce moitié, Serigne lui adressa des propos offensants.

Vexé par les propos tenus par son propre fils, le père charge son rejeton qui à son tour, riposte avec un violent coup de bâton. Atteint à la tête, Malaw s’affale et reste inerte. Admis à l’hôpital, le vieil homme finit par rendre l’âme.

L’autopsie parle d’un traumatisme cranio-encéphalique grave, d’une fracture ouverte et multiple de l’os porcétal et d’une tuméfaction du bras gauche.

Louga Mere
Annonces

(8) commentaires

Willy Diop

SERIGNE li ngua def eupeuna. Paix à son âme

Mbaye Fall

Un franc maçon qui jure sur le Coran

Aba

c’et la fin du monde ;akhirouzaman oer lrver la main sur son propre pere pour plaire a sa femme , tu feras au moins 10 ans en prison ta femme ira chercher des hommes

Bon Voisin

Maintenant tu as perdu ta femme et ton père.ta femme sera ingrate envers un autre va la pendre.il faut tjours réfléchir avant d’agir

Eugene Senghor

Est il conscient de ce qu’il a fait??.Tuer son propre papa????? ?

Harouna Gassama

Si Allah ne te pardonne pas tu ira en enfer. Car tu le mérites

Lemaire

Vous n’avez pas compris vous autres le meurtrès est déplorable mais c’est pas à cause de sa femme mais il défendait plutôt sa mère relisez le titre svp….merci de votre compréhension

Big Kamala

Paix à son âme

Publier un commentaire