PUBLICITÉ

Pape Mahawa, porte-parole de BBY, déplore le « silence » de certains candidats sur les appels de Wade

Pape Mahawa Diouf, le porte-parole du candidat de Benno Bokk Yakaar (BBY), faisait face à la presse, ce samedi. Il a profité de l’occasion pour condamner les propos de Abdoulaye Wade, allant dans le sens d’un boycott du scrutin présidentiel et l’appel à consumer les cartes d’identité. Par ailleurs, M. Diouf déplore la « neutralité » de certains candidats de l’opposition relative aux « consignes incendiaires » de l’ancien président du Sénégal.

« Les appels à l’insurrection et à la perturbation de l’ancien président du Sénégal (Abdoulaye Mbow) sont à la fois choquants et inacceptables, et indignes d’un ancien chef d’Etat », tonne le coordonnateur de l’unité média du pole communication de BBY. C’est ainsi qu’il lance un appel à tous les patriotes et démocrates du pays, à « s’indigner avec vigueur » contre lesdits appels du pape de « Sopi ».

A ce propos, M. Diouf déplore « le silence » de la société civile ainsi qu’une partie de l’opposition » notamment les candidats au scrutin du 24 février, sur cette question.

« Le silence de la société civile et d’une partie de l’opposition est choquant pour l’opinion démocratique. Tous les démocrates qui ont choisi d’adopter une position neutre sur ces appels à la violence, sont en réalité des complices », a-t-il martelé.

Pour lui, la plus belle manière de répondre à ces incitations à l’insurrection, se réside dans le fait que « le peuple doit sécuriser ce scrutin en se munissant de leurs cartes d’identité le jour du 24 février, et voter dans la paix. »

Interpellé sur la déclaration du candidat Ousmane Sonko concernant la mise à la disposition des candidats des forces de l’ordre, pour leur sécurité, le coordonnateur du pôle communication de BBY, estime que le candidat de la Coalition Sonko Président, est un « habitué des enfantillages politiques ».

Regardez-le au micro de Senego !

Abonnez-vous pour regarder plus de vidéos
Annonces

(3) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
amadou

Un peu de respect pour le candidat Sonko lui au moins il aspire à être président tè yow todjo fène segne bi mangui djeuggualou

Mor Diaw

Qui ne dit mot conscent. L opposition a defaut de soutient de la part de la population compte sur wade pour mettre le paysvà feu et à sang mais c est peine perdu. Guissouma koufi diar niouy ray sunu bopp ngir séni interet
Vive le lion de fatick

Mor Diaw

Ndégame Macky la andal wayé douma diaral risquer ma vie wakhoumala wa lopo zition( RIRE).koufi dé ci election yi niou dialé la nianal la. Lolou rek laniou la meuneul.mouy lopozitiong mouy parti wo pouwar.
Wassalam

Publier un commentaire