Nafi Ngom Keïta et sa lettre à Macky Sall: « Vous m’avez dit… »

« Vous m’avez dit de laisser tranquille le 1er président de la Cour suprême qui s’abstient de faire sa déclaration de patrimoine ». C’est le premier paragraphe de la lettre de Nafi Ngom Keïta lu dans l’Observateur.

Selon elle, Mamadou Badio Camara avait refusé de faire sa déclaration de patrimoine et elle l’a clairement dit au président Macky Sall. « Je m’abstiendrais de saisir la Cour suprême pour excès de pouvoir, car son Premier Président qui est censé recevoir mon recours, est en désaccord avec l’Ofnac, parcequ’il s’abstient de faire sa déclaration de patrimoine, comme du reste vos ministres conseillers », listait Nafi Ngom Keïta avant d’accuser de manière voilée, le Président Macky Sall de protéger le premier président de cette haute juridiction.

Elle ne lâche pas le morceau et poursuit dans sa lettre: « Quand je vous ai rendu compte, vous m’avez demandé de le laisser tranquille, alors qu’il est assujetti à la déclaration de patrimoine, en sa qualité d’ordonnateur, dont les opérations annuelles dépassent le montant d’un milliard de F CFA fixé par la loi n°2014-17 du 02 avril 2014 relative à la déclaration de patrimoine ». 

10 COMMENTAIRES
  • khoul

    Dara bessoul ! Li fi amoon moy wey batey

  • Philosophe

    Mme Qui vous avez nomm L’Ofnac?

  • jules diop

    mme l’ofnac yaw ya dakk sathieuuu nieup. yaw abdoulaye wade mola dan diokh khaliss motakh ngaa riche macky nak diokhewoul dara motakh nga beug ko weer. y

  • jules diop

    pourquoi attendre apres ko ta foutu dehors pour parler tu es bien complice oui ne nous emmerdex pas

  • Sidiki Diouf

    madame sortavec grandeur et dignité car il ne sert à rien de faire des deballages et des menaces. Il vous nommé et ensuite limogé pour des raisons qui lui sont propores.

  • DEMANCHE claude

    Le Président du Sénégal , une girouette

  • le.peuple

    Jule diop ferme ta sale gueule d’hypocrites.

  • le.peuple

    Macky Sall une fillette

  • le.peuple

    elle d’une loi qui a été violée et ces ignorants parlent de dignité ou je ne sais quoi. A croire que ce pays est un pays d’incultes et d’hypocrites.

  • raisonnable

    thieuy werenté ni ay guedj rek

Publiez un commentaire