Annonces
» » » Mort du Sapeur-pompier Chérif Ndao : La...

Mort du Sapeur-pompier Chérif Ndao : La hiérarchie mise en cause

Insa Seck, officier de police judiciaire militaire, commandant de la Brigade de recherches de la Légion Centre ouest, en résidence, a procédé avec ses hommes à l’audition de 85 personnes qui ont joué un rôle dans les faits qui ont conduit au décès de Chérif Ndao, élève stagiaire au Certificat d’aptitude technique N°1 (Cat1) au niveau du camp Michel Legrand à Thiès.

Selon Le Quotidien, le procès-verbal de l’enquête préliminaire a découvert des pans entiers de cette sombre histoire. Pourtant, lorsque le scandale a été ébruitée, la hiérarchie a pris les devants pour parler de mort naturelle. Elle sera réconfortée par l’autopsie d’un médecin légiste avant qu’un autre médecin remette tout en cause.

Les investigations rondement menées par la Brigade de recherches de Thiès et consignées dans le procès verbal N° 460 bis sont formelles. Elles ont conclu à l’existence des infractions suivantes : coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, sévices et actes de torture, faux et usages de faux commis sur des documents médicaux, complicité

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *