Annonces
» » » » Mort de Fallou Sène : FDS de Babacar Diop exige...

Mort de Fallou Sène : FDS de Babacar Diop exige la démission du Gouvernement

La nouvelle formation politique, Forces Démocratiques du Sénégal (FDS), dirigée par l’ex-socialiste Dr Babacar Diop réagit suite aux incidents survenus à l’université Gaston Berger de Saint-Louis. Les échauffourées qui ont commencé depuis ce mardi matin dans la vielle ville et font état d’un mort. Babacar Diop et les siens exigent la démission du Gouvernement.

Le parti Forces Démocratiques du Sénégal (FDS) s’incline devant la mémoire de l’étudiant Fallou Sène et exprime sa profonde indignation devant « ce crime barbare ». Pour Les FDS, les auteurs de la mort tragique de Fallou Sène doivent être traduits devant les tribunaux. FDS exige la démission du  gouvernement. « Car, un gouvernement qui tire sur des enseignants, des élèves et des étudiants ignore l’importance de l’éducation dans la construction de la nation et perd toute légitimité ».

« Toute la politique de Macky Sall se fonde sur la violence pour conserver un pouvoir en perte vertigineuse de légitimité. Pour lui, il faut embastiller ses adversaires, réprimer les marches,
mater les enseignants et les étudiants qui protestent pour réclamer des conditions de travail et d’études décentes », dénonce le parti dans un communiqué parvenu à Senego.

Les Forces Démocratiques du Sénégal rappellent les dernières années sombres de l’éducation sénégalaise. « En 2014, l’étudiant Bassirou Faye a été sacrifié dans des circonstances déplorables et jusqu’à présent non élucidées. Pourtant, il faisait simplement partie d’une communauté de pauvres étudiants qui réclamaient leurs bourses. Tout récemment, au mois d’avril dernier, certains lycéens de Thiès ont failli perdre la vie lors d’une manifestation pour réclamer leur droit à l’éducation. Les élèves Amady Touré et Ousmane Mbaye du lycée Malick Sy de Thiès sont handicapés à vie, la faute à la violence aveugle des forces de l’ordre.

Les enseignants ont été tabassés à Ziguinchor lors d’une marche pacifique. La violence est la seule réponse que le gouvernement de Macky Sall est capable d’apporter aux revendications
des élèves et des étudiants. C’est inacceptable. Aujourd’hui, c’est au tour des étudiants de l’université Gaston Berger de Saint-Louis de subir la violence meurtrière des forces de l’ordre. »

Babacar Diop et ses camarades appellent les forces patriotiques à se mobiliser pour faire face à Macky Sall « qui n’a plus que la violence à opposer aux revendications démocratiques de son peuple ». « Les citoyens, épris de justice, d’égalité et de liberté doivent occuper la rue à côté des étudiants pour exiger le départ de Macky Sall. C’est le début d’une révolution citoyenne », concluent-ils.

Annonces

3 commentaires

  • Niit
    16 mai 2018 15 h 59 min

    Il ferait de se taire un peu.

  • Djibril
    16 mai 2018 18 h 43 min

    Pourquoi pas le PDG Bougane ; car ceux qui sont ici; sont tous des irresponsables aveugler par la politique politicienne ! Nous en avons marres; nous jeunes de ces traîtres ; faisons confiance aux vraies hommes pour nous même !!!

  • MARIA
    16 mai 2018 18 h 57 min

    macky sall ameliorera d’autant plus la qualite globale de notre secteur d’education

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez nos applications mobiles et restez informé en premier Téléchargez notre application Android Téléchargez notre application iPhone