Annonces
Annonces
» » » » » » Mort d’ Aicha Diallo – Abdoulaye...

Mort d’ Aicha Diallo – Abdoulaye Diouf Sarr : « Des sanctions seront prises si… »

Le ministre de la Santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr s’est prononcé sur l’affaire de la mort de la fillette, Aicha Diallo. Il a annoncé sur les ondes de la Rfm qu’une enquête a été ouverte et que des sanctions seront prises si les accusations sont fondées. 

« Pour ce cas de figure, une enquête est en cours, nous ne préjugeons de rien à priori  pour déterminer des responsabilités s’il y a lieu et à partir des résultats de l’enquête, nous allons prendre des dispositions« , a précisé le ministre de la Santé.  En ce qui concerne les défaillances constatées dans le systéme de la santé, le maire de Yoff se dit conscient que certains ne mesurent pas la lourdeur de leur responsabilité: « Dans un système, il y a d’excellents professionnels, mais dans ce système, il faut tous les jours se battre pour sortir ceux qui n’ont pas la conscience de servir la santé du pays »

Selon le maire de Yoff, l’argent ne doit pas être une raison pour renvoyer un malade: « Face à l’urgence on ne peut pas mettre comme condition l’argent. La responsabilité de l’hôpital est d’abord de prendre en charge le malade et de le soigner« , déclare-t-il.

La gamine de 12 ans a été abandonnée par les médecins de l’hôpital de Pikine. Elle a rendu l’âme lundi matin. Aicha Diallo, atteinte d’une hémorragie externe a été laissée à son sort,  juste parce que sa mère ne peut pas s’acquitter des frais d’opération chirurgicale estimés à 200 mille FCfa d’après le quotidien Vox populi.

 

Annonces
Annonces

20 commentaires

  • Afrique
    17/10/2017 06:46

    akheeee dafaye wakhe rek doumou diou ferne

  • Ngaté
    17/10/2017 11:55

    La seule alternative à ce mal récurrent dans les structures de santé, sera de doter leur administration de la force et d’une règle générale leur permettant de prendre en charge tout malade arrivé sur les lieux sans à priori exiger le paiement des services rendus.

  • ibou
    17/10/2017 19:14

    si l’enquête prouve que la fille était abandonnée par les médecins la seule sanction qu’ils méritent méritent est la radiation plus l’emprisonnement une manière d’avertir les autres

  • aguilta
    17/10/2017 19:35

    Moi ce qui me derange c’est qu’on parle d’un bout de bois et ensuite de perforation par la voie anale des intestins et ce chirurgien qui dit qu ils n ont rien trouvé avec les examen et analyses et que finalement ils l ont admis o bloc .mais admettant un malade aux blocs ils faut savoir qu est ce qu il a pour savoir exactement ou operer

  • Amadou DIALLO
    17/10/2017 19:39

    C’est vraiment regrétable. Qu’ALLAH nous vienne aide.

  • Abdoulaye gueye
    17/10/2017 20:06

    « Face à l urgence on ne peut pas mettre comme condition l argent » bien dit Mr le ministre on compte sur vous pour assainir ce milieu

  • souleymane
    17/10/2017 21:03

    attention les gars je crois a Mon avis cet l etat qui est fautif car si v vous

  • laye
    17/10/2017 21:03

    Je ne sais même s’il faut commenter cet article? Ce ministre est comme un étranger au senegal? Même un gosse de 6 ans, sait et connais, l’incompétence, l’indiscipline, les injures, le manque de respect et le manque de professionnalisme de beaucoup d’agents de la santé, dans beaucoup d’hôpitaux et des structures de santé au senegal! Donc, son enquête, c’est de la poudre aux yeux!

  • souleymane
    17/10/2017 21:05

    si vous connaisser bien cet hopital ils n ont fait que obeir a l etat

  • souleymane
    17/10/2017 21:07

    c est regretable mais chacun de nous peut aller verifier sans tiquet on te signed pas

  • Dia
    17/10/2017 22:40

    On voit bien au Sénégal il faut pas souhait d avoir 1 malade pour aller vers les hôpitaux de la mort au Sénégal tout est payant que dieu nous épargne de la réalité de la ba ( école justice police ‘ tout l administration 10 après les independance

  • Gak
    17/10/2017 23:38

    Je vie en France se qui choc c notre indépendance nou ser a rien de tous que des souffrance au Sénégal ici tou est gratuit un peu de dignité pour notre Sénégal SVP le ministre incompétent

  • Gaye
    18/10/2017 00:18

    Paix a son âme c’est a déploré ils ne pensent qu’à ses foutu billet de banques au lieu de sauver cette petite vraiment Sénégal c’est de la merde

  • Khadim mbaye
    18/10/2017 01:20

    c honte pour notre Sénégal j’ai un enfant de trois ans dont j’ai obligé d’arrêter les passement a cause des médecin irresponsable maintenant il ne peut ni marché ni parler c bon un président comme son excellence Mackie Sall pour maître de l’ordre dans se pays

  • Temy
    18/10/2017 06:46

    Cet etablissement sanitaire est un exemple de decentralisation des structures etatiques dans la banlieue. Il faut bcp de sacrifice du Gvt pour renforcer ses capacites operationnelles.Les medecins qui y evoluent dont des pros qui meritent soutien.Jouer a la carte de l’apaisement serait salutaire afin d’eviter des remous dans le secteur de la sante deja sujet a un tumult cyclique.

  • faya
    18/10/2017 09:01

    le sens de laccueil cest le respet de lethique dans les etablissement sanitaire et la satisfactions des citoyen paix son ame

  • DIOP
    18/10/2017 09:04

    IL FAUT RELEVER TOUTE L ADMINISTRATION LE DIRECTEUR LE CHEF SAF LE RESPONSABLE DU SERVICE SOCIAL SANS COMMENTAIRE POUR AVERTIR LES AUTRES HOPITAUX A EVITER DES CAS PAREILS

  • bra
    18/10/2017 10:46

    a chacun sa conscience

  • mouhamed diop
    18/10/2017 14:34

    en tout cas li niawe na en plus ndaw na yarame war nanio setate souniou system d sante ….

  • antinafekh
    18/10/2017 16:47

    l’hôpital sénégalais est une mafia. il prélève en cachette les organes des morts sans le consentement des familles. ce ministre qui s’indigne sait très bien ce qui se passe dans les hôpitaux. d’ailleurs c’est pourquoi les gens qui peuvent se font soigner a l’étranger. c ‘est dans un hôpital public que cela s’est passe donc c’est l’état qui est responsable. quand j’entends ce oustaz alimentaire pape hann dire que tous les gens qui meurent au senegal vont au paradis moi je dis que c’est un menteur. parce que cette fille a vécu l’enfer ici sur terre cela c’est sur. car pleurer de douleur jusqu’a la mort sous les yeux de sa mère qui n’a rien pu faire pour elle est purement et simplement de la torture. c’est une honte pour l’État et pour le corps médical qui s’il est digne doit lui même se débarrasser de ces genre d’énergumène. voila pourquoi l’autre le soi disant mécréant disait (SCIENCE SANS CONSCIENCE N’EST QUE RUINE DE L’ÂME)

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL