Annonces
Annonces
» » » » » Me Amadou Sall : « Abdoulaye Wade et Abdou...

Me Amadou Sall : « Abdoulaye Wade et Abdou Diouf étaient constamment en relation »

Le dialogue entre libéraux s’invite dans l’émission « Grand jury« , sur la Rfm. Mamoudou Ibra Kane s’entretenait avec Me Amadou Sall. Ils ont débattu sur le dialogue entre l’opposition et le pouvoir en place. Le président Macky Sall aurait écarté toute possibilité pour des retrouvailles avec son prédécesseur, selon le journal l’As. De son côté, le membre du comité directeur du Pds, est d’avis que « naturellement, l’opposition et le pouvoir doivent se parler« , vu la gestion « cahoteuse » de la gouvernance actuelle.

« Le président Macky Sall, jusqu’au moment où je vous parle, est resté sourd à toutes les sollicitations de son opposition. Nous avons trop souffert de ce manque de concertation pour le dénoncer. Nous avons toujours dit qu’à partir de 2000, Abdoulaye Wade, nouveau président et Abdou Diouf, président sortant, étaient constamment en relation. Quelques soient les péripéties de la vie politique, il recevait son opposition, parlait avec elle. Macky Sall est là, et depuis plus de 5 ans, il ne parle pas avec son opposition« , regrette l’avocat.

Toujours selon Me Amadou Sall, le chef de l’Etat « n’a parlé avec l’opposition qu’une seule fois« . La suite, tout le monde la connait. « Ça a fait long feu. Il a dit qu’il y aurait une suite, mais rien du tout. On ne peut pas diriger un pays, après avoir été élu démocratiquement, et refuser de parler à son opposition, cela n’a pas de sens. Il ne s’agit pas pour nous d’aller discuter pour entrer dans le Gouvernement. Ce n’est pas de la politique, c’est du marchandage, c’est de la ruse« , peste-t-il.

Il poursuit: « Nous sommes dans un pays démocratique qui devait atteindre un certain standard parce que nous avons élu démocratiquement trois (3) présidents de la République, dans des élections non contestées. Et parmi ces trois (3), il y a eu deux présidents de la République qui ont pris leur téléphone pour appeler leur vainqueurs avant même la proclamation des résultats. Depuis que Macky est là, c’est porte close. Abdou Diouf a reçu son opposition pendant très longtemps. On se chamaillait, on se tapait dessus, et se parlaient« .

« Et pour l’histoire quelqu’un me rappelait aussi que Abdoulaye Wade est un des rares hommes politique Sénégalais à entrer dans un Gouvernement qui n’était pas le sien et en sortir indemne. Parce que sa politique était comprise et claire. Il est entré, il est sorti pour devenir président. Tous les autres qui ont fait comme lui ont été phagocytés« , rappelle Me Amadou Sall.

L’opposition et le pouvoir en place ne cessent de se jeter des invectives. Malgré l’appel au dialogue du chef de l’Etat, les opposants doutent toujours de la sincérité du chef de l’Etat. Ainsi, depuis que le Référendum a été voté, bon nombre de points soulevés par le chef de l’Etat restent en suspens. Parmi eux, le statut du chef de l’opposition qui, selon Me Sall ne devait être personne d’autre que celui qui est arrivé deuxième lors des élections législatives passées.

« Est ce que Macky Sall est en mesure de respecter la constitution, de respecter sa parole?« , se demande-t-il. avant de poursuivre: « Le référendum a été voté. Il a dit qu’il allait donner un statut au chef de l’opposition, il ne l’a pas respecté. Dans tous les cas, c’est Abdoulaye Wade ou une personne qu’il (Ndlr: le pape du Sopi) choisira, parce qu’arrivé second lors des élections législatives« .

Et à la question de savoir si Me Wade est prêt à dialoguer, il répond: « Il (Ndlr: Macky Sall) a dit dans le journal l’As qu’il ne veut pas discuter avec Abdoulaye Wade. Comment voulez-vous que Me Wade discute avec lui…? »

 

 

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • Moustapha Diabang
    12/11/2017 12:35

    Vous avez raison certes mais pour.dialoguer il faut être deux.L,opposition soit accepter l.appel du President et comme ça vous pouvee declencher un dialogue franc et sincere.le senegal nous appartient et nous devons travailler pour l.interet du peuple senegalais et non crypto personnel.

  • Libasse Hane
    12/11/2017 16:10

    En secret certainement.
    Me ne nous prenez pas pour des débiles.
    On s’en fout terriblement

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL