PUBLICITÉ

Mandat bi : Et si Macky dialoguait avec la Constitution !

Le spectre du troisième mandat de Macky Sall hante et taraude les Sénégalais. Qui s’y frotte s’y pique. Sauf le maître du jeu, et semble-t-il, de la parole, le président de la République, qui y surfe, allègrement en toute tranquillité d’esprit.

Le face to face du 31 décembre, c’était l’occasion rêvée pour les journalistes, triés sur le volet, qui ont raté le coche, de lui tirer les vers du nez. A quelle occasion ferreront-il encore le chef de l’Etat pour une séance d’explication ? Yalla rek kham !

Toujours est-il que le Président Sall, pour le troisième mandat, a bien maîtrisé son sujet. Pas de questions pièges ou de reformulation des questions pour éviter ses réponses claires-obscures.
N’empêche, ce goulot d’étranglement continue son chemin. Sans doute, jusqu’à la fin du deuxième mandat. Si toutefois Macky Sall ne la claque pas. Et les Sénégalais souffriront de vivre, cette pilule en travers de la gorge.

Tout cela pour battre en brèche cette assertion du Président Macky Sall :
« Si je dis que je ne serai pas candidat, tous mes ministres et collaborateurs vont arrêter de travailler. Rien ne va plus marcher dans ce pays. Si je dis que je serai candidat, les marches vont se multiplier ».

Cette stratégie de défense maintenue, à quelques encablures de 2024, ne maintiendra-t-elle pas le camp présidentiel dans l’impréparation de la Présidentielle. Face à une opposition qui maîtrisera son agenda. Même si elle partira dispersée ?

Mais le Président Sall a raison d’avancer, à la question sur le troisième mandat, ni oui encore moins non. Peut-être doit-il plutôt dialoguer avec la Constitution, dont les termes de références sont claires et nettes. Pour donner sens à un oui ou un non.

En tout état de cause, le verdict tant attendu risque de ressembler à celui du titre éponyme du Roi du Mbalakh, Youssou Ndour. Et pourquoi pas à ce film sénégalais, des années 70, « Le mandat ». Avec un époustouflant Makhorédia Gueye.

L’un dans l’autre, « Sou nou mandabi » risque d’être la laisse par laquelle le peuple sera tiré vers 2024.
In fine, le plus tôt sera le mieux pour la délivrance. A moins que Macky Sall ait un agenda caché.

Annonces

(11) commentaires

  • Alioune Diop

    je me demande vraiment si Macky Sall a compris la situation catastrophique du pays ?

  • Paul

    Arretons avec ce débat inutile ! Il faut oeuvré pour le pays

  • Malick Diallo

    troisieme mandat ou quatrieme madats ces des faux probleme ecouter ne prenait pas les senegalais en otage rien nest bon encore la population soufre encore ya trop de promesse male tenue ya plus de detourenement que de promesse lafrique est male partie un president wui protege des voleurs ces indigne nous senegalais ont naiment trop largent facile

  • Kalz

    La toucouleurisation du système a mis le pays dans l’agonie, cette nation va très mal depuis qu’ils sont là, il nous faut un WOLOF à la tête du Sénégal ??

  • Sadio Diop

    Moi j’apprecie la maturité des journalistes qui savent que ce n’est pas notre problème pour le moment il faut se concentrer sur les inégalité et le devellopement

  • Kamara

    à malin malin et demi . demandez à n diombor .

  • C'est Triste

    Ailleurs la constitution est gravée sur le marbre, intouchable. Notre constitution n’est qu’un tableau noir, une craie et un chiffon. Chaque president qui passe efface, modifie, réecrit ce qu’il veux. Basculons vers un Royaume, arrêtons de jouer avec la démocratie.

  • Charles

    JE VAIS VOUS DIRE,L’AFRICAIN A UN SERIEUX PROBLEME MENTAL:POURQUOI ON NE QUITTER LE POURVOIR EN TOUTE TRANQUILITE QUE DE CHERCHER A CONFISQUER LE POUVOIR? MACKY SALL DEMONTRE QUE NOUS AFRICAINS NOUS SOMMES PROCHE DE CE QUE DISAIT UN CERTAIN SARKOSY.NOUS SOMMES DES SOUS HOMMES OU C’EST FAUX? AVONS NOUS UNE HISTOIRE??

  • Cheikh

    Moi personnellement si j’étais militant de l’APR j’allais quitter ce parti,car Macky a clairement dit qu’il n’a besoin de dauphin dans son parti.Que ceux qui veulent être président fassent comme lui.C’est clair.

    Et lui ,il a quitté le PDS pour devenir président (même si quelque part il a été poussé vers la porte) .Donc si vous êtes de l’APR et que vous êtes ambitieux ,vous savez ce que vous avez à faire.

    Macky veut un troisième mandat,le temps que son fils grandisse pour lui transmettre le pouvoir,un peu ” à la WADE”

  • Maloud

    Il a dit qui ne se representerai pas alors arretons avec ça

  • Seynbou Fall

    macky nena doubour mais dookhinou bour lay dookh