Annonces
Publicité
» » » Mame Diarra Bousso Ndao donne les raisons des...

Mame Diarra Bousso Ndao donne les raisons des échecs du président Macky Sall à Touba

  • Moustapha MBAYE Moustapha MBAYE

Mame Diarra Bousso Ndao représentante de la comission féminine de Cojer à Touba. La jeune responsable s’est toujours battue pour le parti et pour le président, et ce, depuis 2009.  Ce n’est qu’en 2014 qu’elle a décidé de rompre les liens d’avec ces leaders devenus députés et travailler en solo.  Suite aux interminables querelles entre leaders dans la commune et problèmes de Leadership, elle se prononce…

« Une petite analyse devrait cependant être faite. Pourquoi perdre l’élection présidentielle à Touba et gagner les législatives? La réponse est très simple ; ils voulaient être élus en législative car ceci serait leur intérêt et leur avantage. Donc s’ils avaient voulu gagner la présidentielle, ils l’auraient réussi.  Le même scénario s’est reproduit lors des éléctions locales, suite aux mêmes querelles… La population a attendu le référendum pour sévir et les punir« , dit-elle.  

« Il est temps que le président puisse lever le coin du voile sur ces petits détails. Ces mêmes personnes font une ruée vers les médias actuellement pour s’autoproclamer « sauveurs et gagneurs », pour la bonne et simple raison de pouvoir être réélus.  Le travail doit être fait à la base, récupérer tous ces frustrés qui sont très nombreux, qui, malgré tout continuent de porter le président dans leurs cœurs. Il est important que M. Macky Sall sache que tous ces gens qui lui disent que tout Touba est derrière lui, le trompent. Ils ne le disent que pour être réélus. Ils n’ont ni la bonne stratégie ni le comportent adéquat avec les militants.  Tout ce qui leur importe c’est leur propre réélection ». La responsable féminine conclue ses propos en recommandant ce qu’il faut faire pour gagner les législatives.

« Si le président veut gagner et s’imposer à Touba pour les législatives, il faut donner l’opportunité aux petits leaders qui travaillent pour le président à la base sans soutien, sans aide et qui sont très souvent sujets à l’exploitation… Tous ces leaders nous utilisent comme tremplin, font toujours appel à nous pour rassembler les militants et remplir leurs meetings et autres activités tout en nous empêchant de nous affirmer. On leur voue respect et reconnaissance cependant. » confie l’Apériste.

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • L’esprit Noir
    18/03/2017 18:34

    Machallah Laperiste!! C’est très pertinent ce que vous avez évoqué et vous avez mis la lumière à yeux de beaucoup de gens. J’espère que le président Macky prendra en compte cet aspect très prépondérant dans la ville sainte de Touba.
    Toutes mes félicitations.

  • Karime
    18/03/2017 20:41

    Yéen daal li ñu naan géwel bu repp ci xare lum jinn xepko waante dégg la bu geen moy tuwul Tuubaa gii gen bagga dugél ay caxaan leegi genn alku te dugeen xam luleendi fac te lici géena meeti mooy nee yéen doomi kilifàyi waroona xar sen tanki tubay ngir dappuli ñaag bi di ku tedd ki ba woon yéen leegi yéenakoy ñaggi ak,a yatt ay prondolu ba ku ñéw ak,sa lu bon rek dadi proxndolu jall ndax alali aduna reek

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL