Annonces
» » » Malick Gakou : « le gouvernement a fini de...

Malick Gakou : « le gouvernement a fini de défigurer le tissu de notre agriculture »

A travers la suspension de la taxe à l’exportation sur l’arachide pour soit disant une meilleure pénétration des marchés cibles, le président Macky SALL démontre sa courte vision économique du développement et le caractère improvisé de ses choix et options en matière de politique agricole.

La propagande stratégique et communicationnelle qui entoure la politique agricole du gouvernement dont les résultats sont annoncés en grande pompe par une surproduction agricole s’effondre à travers les effets combinés de l’inefficacité économique de la décision et les réalités du terrain. Cela prouve le caractère improductif de cette taxe qui a fini de mettre à genou notre monde rural. A travers des improvisations systématiques et sans études d’impact sur les conséquences des décisions, le gouvernement a fini de défigurer le tissu de notre agriculture avec des retombées inestimables sur la qualité et le niveau de vie des populations.


Aujourd’hui, le Sénégal a mal à travers son monde rural qui occupe 70% de sa population active. C’est dire combien la déchirure est profonde. La désagrégation du tissu social qu’elle entraîne et que vivent les paysans est une nouvelle preuve de l’échec de la politique agricole et économique du président Macky SALL. La taxation à outrance de notre économie du fait de sa mauvaise politique d’endettement risque d’entrainer, à terme, le Sénégal dans une spirale de décadence de notre cadrage macroéconomique.


La taxation du visa d’entrée et son retrait sont aussi passés par là. Autre mesure, autre improvisation !
De même, cette vision courtermiste s’illustre aussi dans le cadre de la taxation des produits comme le ciment et d’autres dérivés économiques. Cette pratique montre à bien des égards le caractère inopiné d’une volonté d’enrichissement budgétaire sans cause d’une économie à croissance obsolète.
Au demeurant, il reste clair que le management économique de notre pays, en déphasage avec les intérêts supérieurs de la Nation et ses conséquences, constituent une sérieuse menace pour l’avenir des générations actuelles et futures.

Par Malick Gakou Président du Grand Parti

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • DIOLA
    22/12/2017 11:44

    YA GNAK DIOM ET QUELLE EST TON PROGRAMME ALTERNATIF

  • Dieufdieul
    22/12/2017 12:38

    Battez-vous d’abord pour que les sénégalais aient leurs Cartes Nationales d’Identité:c’est un DROIT ! Mais c’est enjeu pour les prochaines Elections Présidentielles ! Plus de 1 500 000 CNI dorment quelque part dans notre pays !
    Refusez les prorogations des délais de validité des anciennes cartes par Macky Sall himself ! Cela n’arrange que le pouvoir !

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *