Meïssa Babou : «Avec la déclaration de patrimoine, les gens vont désormais cacher leurs avoirs»

Meïssa Babou : «Avec la déclaration de patrimoine, les gens vont désormais cacher leurs avoirs»

Une catégorie de personnalités va désormais présenter son patrimoine devant le conseil constitutionnel. Mais, peut-on ruser avec la déclaration de patrimoine ? Oui, c’est possible, selon l’économiste Meïssa Babou, sur Rfm. Qui salue cet acte mais qui y décèle quelque revers.

A l’en croire, les responsables concernés peuvent mentir sur leurs biens ou de transférer leurs avoirs à un membre de la famille. Le vrai problème reste celui des indemnités de ces fonctionnaires.

«Une chose, c’est de dire j’ai fait une déclaration de patrimoine. Une autre chose est que cette déclaration soit vraie. Si cette loi doit être érigée en règle, bientôt les gens vont désormais cacher l’ensemble de leurs avoirs», affirme-t-il.

Pour lui, «ce n’est pas ça qui garantie quand même la bonne Gouvernance. L’enrichissement de ces acteurs là est la conséquence de notre système qui enrichit ces gens-là. Mon problème, c’est l’assainissement des numérations d’ensemble de façon globale de tous les fonctionnaires y compris les directeurs de société».

Sont concernés pour la déclaration de patrimoine, le président de l’Assemblée nationale, le Premier ministre, le président du Conseil économique environnemental et social, les membres du Gouvernement et certains directeurs etc.

2 COMMENTAIRES
  • diop

    messieur babou tu pense beaucoup

  • Pape Mboup

    Je suis convaincu de votre connaissances dans ce domaine et votre contribution pourrait aidé même nos gouvernants si ils y laissent soin

Publiez un commentaire