BRVM-10 183,91 0,15 BRVM-C 194,31 0,36 Dernière mise à jour : Mercredi, 19 septembre, 2018 - 19:00

BOA SN

-0,87

SONATEL

-0,99

TOTAL SN

-0,69
PROGRAMMES TV
Votre Horoscope du jour En ce moment à Dakar 28° clear-night
Annonces

M. Adama GAYE, soyez courtois envers le président Abdoulaye WADE. Il mérite respect et considération. Par Aly Ngouille Sarr*

Abdoulaye Wade, Adama Gaye, Facebook, Macky Sall

En réponse à un poste sur Facebook, M. Adama GAYE a tenu des propos discourtois à l’endroit du président Abdoulaye WADE.

En effet comme indiqué sur les captures en infra, M. Gaye soutiens « Wade est responsable de ce qui lui arrive. Il a aimé s’entourer de traîtres. Qu’il se résigne à recevoir des coups de poignard (………..) ; il nous a foutu dans la merde ! Il n’aimait que les médiocres, les lâches, les voleurs. C’est Dieu qu’il humilie au soir de sa vie. Qu’il aille demander pardon; la grande question est celle de savoir si lui-même n’était pas un lâche doublé d’un traître qui est trahi par ses semblables ! Dieu l’humilie. »

Ces propos outrageants tenus à l’endroit d’un ancien chef d’Etat, dans un contexte où le nouveau Directeur de la police s’inscrit dans une logique de censure des réseaux sociaux ne vous honore pas M. GAYE.

Tout le monde a des imperfections. Mais il est admis que maître Abdoulaye WADE est un patriote qui a sacrifié toute sa vie au service de la Nation. C’est grâce à son engagement militant – lequel lui a valu la prison bien des fois – que la démocratie et l’état de droit se sont renforcés dans notre pays.

C’est pourquoi M. Macky SALL, alors premier ministre, parlait de lui en ces termes  « vous êtes pour le Sénégal et l’Afrique, ce que Napoléon fut pour la France. A chaque fois que l’on eut besoin d’un homme et d’un seul, tous les esprits se sont tournés vers vous (….) Maître, comme Roosevelt qui, en 1929, tira l’Amérique de la grande récession par la politique des grands travaux, vous avez mis le Sénégal sur orbite, pour en faire un pays émergent, grâce à vos vastes chantiers qui ont fini de redonner aux éléphants leur couleurs naturelles ».

Devenu président de la République, M. Macky SALL n’en est pas aujourd’hui moins respectueux envers le pape du Sopi. En témoigne le propos suivant du président SALL « On ne m’a jamais entendu, ni en public ni en privé, dire du mal de WADE. Et je ne le ferai jamais.».

Nous devons à la vérité de reconnaître au président WADE, une ambition titanesque à la mesure des enjeux et défis mondiaux  pour un Sénégal émergent dans une Afrique unie et prospère (NEPAD).

La noblesse du corps de métier auquel vous êtes supposé appartenir – sur votre page Facebook (capture en infra) vous auriez travaillé en tant que journaliste à Jeune Afrique – ne s’accommode guère de ce qui passe pour un libertinage textuel et verbal, ni plus ni moins, de votre part à l’encontre d’un homme de l’âge de maître WADE.

La pratique du journalisme exige l’observance d’un code d’éthique et de déontologie qui bannit toute forme de violation de l’intégrité morale d’autrui. Et cela, vous ne pouvez ni ne devez l’ignorer.

Sur votre profil Facebook, vous vous autoproclamez militant de la justice. Mais alors de quelle justice si visiblement pour vous, M. GAYE, la calomnie est érigée en règle ?

Notez, M. GAYE, que la justice est un état d’esprit dont le soubassement est d’abord le respect d’autrui.

Que faites-vous du droit d’aînesse dans un pays ou les notions de kersa, de sutura, de mag et de weg sont au fondement des valeurs sacrosaintes de notre Nation au sens latin de naître ensemble et de partager des idéaux communs ?

En vous invitant à lire, si cela n’était pas encore le cas, les six principes retenus par Bill Kovach et Tom Rosenstiel dans leur livre intitulé « Principes du journalisme », nous vous adressons ces quelques lignes afin de vous  exhorter à faire preuve de plus de discipline dans l’exercice de votre métier. Cela est incontestablement un impératif catégorique auquel vous ne saurez-vous soustraire.

Loin de nous l’idée de nous ériger en donneur de leçon. Seulement, nous tenions à vous signifier que vos propos nous ont  heurté et désagréablement surpris.

Par ailleurs, pour éviter de donner l’impression que nous sommes militant du PDS, nous tenons d’emblée à signaler notre adhésion à l’APR et notre soutien indéfectible au Président Macky SALL
Avec tout le respect qui sied !

* MILITANT APR
sarraly@yahoo.fr

Annonces
Annonces

7 commentaires

  • Pape Bacar Gueye
    15 septembre 2018 13 h 17 min

    Tout le monde sait que Me Abdoulaye Wade n aime pas le Senegal il n aime que son fils Karim Wade. S il reste à son âge 93 ans sinon 96 ans dans l arène politique il recevra tous coups.
    Tous ses grands travaux c était pour nous soutirer notre argent. Arrêter de nous tympanises avec ce vieux

  • moustapha diaw
    15 septembre 2018 13 h 39 min

    Loutakh quelque thi senegalais yi sokhor

  • René Diagne
    15 septembre 2018 13 h 59 min

    Vu l âge qu il a je suis d accord avec les conseils prodiguès .Dieu fasse que nous dèpartissions jamais de nos valeurs de respects surtout aux vieux.comme l on dit en wolof « mag bourla ».supportons certaines dèrives verbales à l instar du president Macky Sall, tout en sachant pertinèment quoi faire.

  • MDG
    15 septembre 2018 14 h 35 min

    « Wade est responsable de ce qui lui arrive. Il a aimé s’entourer de traîtres. Qu’il se résigne à recevoir des coups de poignard (………..) ; il nous a foutu dans la merde ! Il n’aimait que les médiocres, les lâches, les voleurs. C’est Dieu qu’il humilie au soir de sa vie. Qu’il aille demander pardon; la grande question est celle
    de savoir si lui-même n’était pas un lâche doublé d’un traître qui est trahi par ses semblables ! Dieu l’humilie. »
    C’est vrai et j’en défie toute personne qui en ferait à Ouakam. Je veux citer par la même occasion Mbakiyou Faye par exemple et tant d’autres que je ne ne citerai pas mais qui se connaissent bien et que nous connaissons.
    Le bradage de nos terres tant protégées par nos ancêtres sans oublier nos jeunes enfants innocents de ce malheur aussi regrettable du stade Demba Diop qui n’est plus qu’une fuite de responsabilités de certains dirigeants du football et de la police protégés par le Président de la République et le Procureur.

    « Faites attention à l’hélicoptère qui vous transportera ce jour lointain ou non à venir »…
    CRDLMT

  • Vieux Sarr
    15 septembre 2018 14 h 49 min

    Tu es lâche toi adama geye

  • Sidibe Ndong
    15 septembre 2018 15 h 18 min

    Voila pourquoi APR doi degage

  • Valéry Biram
    15 septembre 2018 15 h 39 min

    Wade même qu’ est ce qu’ il a fait Kadhafi ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *