Litige foncier à Darou Salam : Vers un règlement à l’amiable… (Vidéo)

Litige foncier à Darou Salam : Vers un règlement à l’amiable… (Vidéo)

Les populations de Darou Salam 2 Extension ont décidé de battre en retraite face au problème les liant au patron de Senico, Abdoulaye Dia. En effet, ce dernier voulait démolir leurs maisons suite à une « décision du Tribunal de Grand instance de Pikine ». Ces habitants de Darou Salam 2 Extension avaient reçu une ordonnance d’expulsion et de démolition de leurs maisons.

Satisfaction…

Une issue heureuse a été trouvée entre les habitants de Darou Salam 2 Extension situé à Tivaouane Peulh, grâce à l’intervention du rappeur « Kilifeu » du groupe Keur Gui. Le membre fondateur de « Y’En A Marre » s’était investi en tant que médiateur, avec Guy Marius Sagna, entre le promoteur et les habitants de la localité. D’où la grande satisfaction du Collectif.

A cet effet, le patron de Senico, Abdoulaye Dia (le promoteur), qui n’a pas apprécié la tournure des événement, que son nom soit cité par la presse, a finalement cédé.

« Abdoulaye Dia n’est qu’un Sénégalais…« 

Pour Marie Aw, « Abdoulaye Dia n’est qu’un Sénégalais qui a vu en titre foncier à vendre et il a saisi de l’occasion (…) Et nous vous demandons de bien vouloir nous laisser avec notre Darou Salam« . Toutefois, tient à préciser la porte-parole du jour, les deux parties ont décidé de régler le problème entre eux. Elle rappelle que l’Etat n’a jamais réagi, malgré moult interpellations.

Regardez

1 COMMENTAIRE
  • Diagne Mansour

    Yalna yalla défe diame reck

Publiez un commentaire