Annonces
Publicité
» » » » » Ligue 1: Monaco, un séduisant champion!

Ligue 1: Monaco, un séduisant champion!

  • Sharif Ndao Sharif Ndao

En s’imposant contre Lille (4-0), l’AS Monaco s’est assurée le 8e titre de champion de France de son histoire. La victoire du PSG à Saint-Etienne (5-0) n’a rien changé.

Au stade Louis-II ce dimanche, tout indiquait que le grand soir était arrivé. Le trophée Hexagoal de champion de France était présent au bord de la pelouse, le tapis rouge déployé, les tribunes pleines comme rarement. Dans ce contexte idéal, Monaco a fini le travail avec autorité contre Lille (4-0), à la manière d’un champion. Un doublé de Falcao, un but de Silva, et l’ASM décroche un titre, ou tout comme, qui récompense sa saison époustouflante.

Dans une entame enflammée, l’ASM a pris l’avantage rapidement, sur une attaque placée trop rapide pour que la défense lilloise ne puisse suivre. Un centre de Lemar a été repris parfaitement de la tête par Falcao (6e). Sur son nuage, l’AS Monaco a été un peu plus distraite par la suite, face à des Lillois agressifs et décidés à ne pas faciliter la tâche aux hommes de Jardim. Subasic a eu l’occasion de briller, lui aussi, sur des tentatives de Sliti et Eder.

Pour se sortir de ce mauvais virage, Monaco a imprimé un gros pressing avant la pause. Cette accélération a été fatale aux Lillois, quand Mbappé a réalisé un festival (voir par ailleurs) pour servir Bernardo Silva, auteur du but du break (45e+1). Monaco a alors activé le mode régal, face à des Lillois assommés. Le doublé de Falcao (69e) au terme d’une action immense, peut-être l’un des plus beaux buts de la saison monégasque, a ajouté plus de relief au sacre. La joie du Tigre, auteur de sa 21e réalisation de la saison, résumait tout. Sur un déboulé de Lemar, inépuisable, Junior Alonso a inscrit le 4e but monégasque contre son camp.

Mbappé, l’homme du spectacle

Pour une fête idéale, Kylian Mbappé est l’homme idoine. Le surdoué monégasque est certainement le symbole de la saison monégasque, fraiche et rafraichissante, et a encore assuré le show contre Lille. L’attaquant de 18 ans l’a confié à la pause, il a voulu faire le spectacle pour remercier les supporters monégasques. Tout le monde a apprécié, sauf Franck Béria. Le défenseur lillois a pu constater de très (trop) près le talent du Monégasque, qui l’a déposé après une série de dribble, pour servir Bernardo Silva sur le deuxième but. Il a fait sauter de bonheur Leonardo Jardim, qui pouvait enfin s’autoriser à extérioriser sa joie.

Mbappé a délivré une deuxième passe décisive de toute beauté sur le troisième but, en servant en une touche Falcao. A chaque prise de balle, il a ébloui le stade Louis-II, sous les yeux de son père Wilfried, tout sourire en tribunes, pour conquérir son premier titre en pro, assurément pas le dernier. La standing ovation du Louis-II à sa sortie a été à la hauteur de sa performance.

Paris, en vain

Quadruple tenant du titre, le PSG n’avait plus son destin en main, et a fini par abdiquer devant le rythme infernal des Monégasques. Les Parisiens ont pourtant assuré sur la pelouse de Saint-Etienne (5-0), qui fêtait la dernière de Christophe Galtier sur son banc et lui a rendu un bel hommage, en tribunes tout du moins. Les joueurs de la capitale ont pris l’avantage après une poignée de secondes seulement, quand Cavani a parfaitement coupé un centre de Maxwell. Paris a tout maîtrisé, atteignant la pause avec une possession de balle supérieure à 80%. Entre-temps, Lucas avait marqué le deuxième but du PSG, lancé par Verratti.

Emery a fait sortir Silva à la mi-temps pour le préserver, après une légère alerte derrière la cuisse pour le Brésilien. Paris a continué à réciter son football. Cavani a inscrit un doublé pour porter son total à 35 réalisations cette saison en Ligue 1, exceptionnel mais insuffisant pour porter le PSG au sacre. Lucas a lui aussi signé le doublé, avant un but de Draxler en fin de match.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL