Les familles des filles décédées au Maroc refusent une seconde autopsie

Selon le quotidien Enquête, le père des deux deux soeures décédées au Maroc n’a pas voulu d’une contre autopsie. Fallou Gueye l’a dit en marge des funérailles de Adja Arame et Sophie Guèye à Thies. « Nous acceptons la volonté divine, en tant que musulman et talibé mouride », dit-il.

Les deux soeures ont été inhumées à Touba. Quant à l’autre victime, Seynabou Ndoye, elle a inhumée à Yoff.

Selon l’autopsie faite au Maroc, les trois jeunes sont mortes asphyxiées par un gaz. L’organisation internationale des migrants, Horizon sans frontières avaient demandé une contre autopsie pour déterminer la cause des décès mais les familles des victimes n’en veulent pas. Elles ont accepté la volonté divine.

7 COMMENTAIRES
  • le rebel

    c'est sage comme decision. Je vois mal que certaines personnes saisissent cette opportunite pour se faire connaitre

  • aramjnie

    mais il fallait faire une seconde autopsie pour savoir la cause relle de leurs mort en tout cas l autopsie faite au maroc me semble suspect et precipiter dieu seul sait

  • Daouda Gaye Ngaye Meckhé

    Faire confiance à une autopsie arabe surtout maghrébin c mettre sa main dans un trou aveuglement.ne jamais croire à un arabe.
    Ok

  • kupukala

    On respecte la volonté des familles. Mais il ne s'agit pas moins d'accepter la volonté divine" que de rechercher LA VERITE. Un décès a une cause. La science sait trouver cette cause.

  • amaf

    Mais non ! il fallait faire une deuxième autopsie ça a été trop louche la façon dont ces jeunes femmes sont mortes… D'autant plus qu'il y'a eu beaucoup de sénégalais qui ont été assassiné là bas sans raison.. Li yeup dara lerou thie!

  • Inse Jigo

    Que la terre leur soit légère !

  • labelle

    que la terre leur soit légère

Publiez un commentaire