Le mystère sur l’objet qui a tué Ebossé levé

Le mystère sur l’objet qui a tué Ebossé levé

Le footballeur camerounais, Albert ebossé, a été tué par un bout d’ardoise tranchant, a révélé ce jour le ministre algérien Rechercher algérien des Sports

Selon l’enquête, des services algériens, l’attaquant camerounais décédé le 23 août dernier, a été mortellement atteint par «un morceau d’ardoise tranchante ramassée près du stade».

«L’objet litigieux est identique aux objets retrouvés hors du stade. Il s’agit d’une ardoise tranchante» récupérée sur un chantier, près du stade du 1er novembre 1954 à Tizi Ouzou, a déclaré à la presse locale, Mohamed Tahmi, le ministre des Sports algérien.

La dépouille d’Albert Ebossé, est arrivée au Cameroun, le 29 août dernier. Elle a été gardée à la morgue de la garnison militaire de Bonanjo à Douala. L’avant-centre camerounais, sera enterré le 13 septembre prochain.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire