Annonces
Annonces
» » » » » L’ambassadeur américain appelle à...

L’ambassadeur américain appelle à l’accélération du rythme des réfomes

L’ambassadeur des Etats-Unis à Dakar, James Zumwalt, a invité le gouvernement sénégalais d’accélérer le rythme des réformes, dont celles relatives au secteur de l’agriculture, mardi à Dakar, à l’ouverture de la revue annuelle de la coopération liant les deux pays.

Ces réformes attendues « visent à créer un environnement des affaires propice aux investissements dans le secteur de l’agriculture. Toutefois, nous invitons le gouvernement du Sénégal à accélérer le rythme de ces reformes » a-t-il déclaré, en présence en présence du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba.

« Nous saluons les réformes prévues dans le cadre de la nouvelle alliance qui appuie le volet agriculture du Plan Sénégal émergent (PSE)’’, a-t-il dit, parlant du dernier programme de développement par lequel les autorités sénégalaises comptent conduire leur pays à l’émergence à l’horizon 2035.

L’ambassadeur américain a salué « les résultats impressionnants » et « la « collaboration dynamique » dans la conduite des projets mis en œuvre par l’USAID au Sénégal.

« Le montant total de l’aide des Etats-Unis au Sénégal par le biais de l’USAID, s’est élevé en 2014 à plus 119,5 millions et demi de dollars, soit 69 (soixante-neuf milliards) de francs CFA », a renseigné M. Zumwalt.

Il a précisé que 33 de ces 69 milliards de francs CFA concernent la santé, 19 la croissance économique et l’agriculture, contre 13 et 4 milliards de francs CFA réservés à l’éducation et à la bonne gouvernance.

En 2014, l’appui de l’USAID au Programme national de lutte contre le paludisme, a contribué à diminuer de 55% la mortalité infantile des moins de 5 ans », a souligné l’ambassadeur américain, estimant que « cette baisse est l’une des plus importantes de toute l’Afrique ».

L’USAID travaille également avec les gouvernements locaux et la société civile, tout en encourageant l’Etat du Sénégal « à poursuivre la décentralisation fiscale et à habiliter les collectivités locales à diversifier leurs sources de revenus », a indiqué James Zumwalt.

L’USAID étant entrée dans la dernière année du cycle quinquennal de planification avec le gouvernement du Sénégal, dans le cadre d’accords d’assistance, le diplomate a proposé de « prolonger ces accords » et de voir les possibilités d’intégrer, l’année prochaine, l’appui à l’accès à l’électricité.

De son coté, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, a de son côté salué la coopération entre le Sénégal et les Etats-Unis, laquelle représente est selon lui « le plus important programme bilatéral du Sénégal ».

« Le montant des engagements sur la période 2010 2015 s’élève à 463 millions de dollars soit 232 milliards de francs CFA. Ce programme bilatéral figure parmi les plus importants au Sénégal et est en parfaite adéquation avec les priorités du gouvernement du Sénégal dans le PSE », a affirmé M. Bâ.

Aps

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL