Annonces
Annonces
» » » La section Mankoo du Mali en plein dans les...

La section Mankoo du Mali en plein dans les préparatifs…

  • Mangoné KA Mangoné KA

Manko wattu Senegaal s’active au Mali. Le coordonnateur, Mamadou Lamine Diallo, préoccupé par le processus électoral, a rendu visite à la commission administrative sise à I’ambassade du Sénégal à Bamako. Dans laquelle commission siègent les représentants des partis politiques légalement constitués au Sénégal ont les membres de Manko Wattu Sénégal.

Occasion saisie par  l’honorable député d’exhorter les membres de Manko Wattu Sénégal à inscrire massivement leurs compatriotes du Mali sur les listes électorales et à veiller sur la régularité des opérations.

Face à la presse,  les représentants de Mankoo au Mali ont mis l’accent sur le travail effectué sur le terrain.

lbrahima Guissé, représentant du Parti Act et non moins coordonnateur local du Front Manko Wattu Sénégal au Mali a mis en exergue la défense des libertés démocratiques, le respect des libertés publiques, le  processus électoral, les détournements des ressources du pays etc. « Manko au Mali n’est pas une coalition ou une alliance pour aller aux Législatives ».

Toutefois, précise M. Guissé, en perspectives des Législatives, des partis peuvent se regrouper au sein de la coalition.

Le représentant du Pds, Mambaye Mboup,  a fait le compte rendu du processus électoral avec les inscriptions en cours à Bamako. Selon lui, vu la la forte demande, il serait nécessaire de renforcer la commission administrative à Bamako par une deuxième machine voire une troisième pour des inscriptions massives.

Matar Diop, représentant de l’Aj-Pads, de revenir sur la sensibilisation de ses compatriotes du Mali pour une inscription massive sur les listes électorales. Avec un objectif de 50 000 avant 2019. « Les nombreux jeunes qui investissent aujourd’hui le Mali, avance-t-il, justifient que le président Macky Sall n’a pas de programme pour eux ».

Alpha Diallo du parti Rewmi a dénoncé à son tour « l’utilisation hasardeuse, à des fins politiques, des fonds du Faise. Les conditions d’attribution et de remboursement de ces fonds publics ne sont pas claires ». 

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL

  • Vidéo – Esclavage en Libye – Alpha Condé (UA) :...
    11 minutes
  • Vidéo – Bercy 2017: Cette surprise inattendue qui pouvait...
    14 minutes
  • Incendies, incendies et incendies! Une responsabilité nationale,...
    15 minutes
  • Abdoulaye Thimbo pour «une requalification du Parc Lambaye…»
    16 minutes
  • Tambacounda : Un mécanicien viole un bébé de trois (3) ans
    31 minutes
  • Mauritanie: 17 migrants rapatriés au Sénégal
    40 minutes
  • Serigne Pape Malick Sy: « Nous ne soutenons pas un leader politique...
    49 minutes
  • Revue de Presse (Wolof) du Lundi 20 Novembre 2017 par Ahmed Aidara
    57 minutes
  • Revue de presse (Wolof) Sud fm du lundi 20 novembre 2017 par Ndèye...
    1 heure
  • Revue de presse (Wolof) Rfm du Lundi 20 novembre 2017 par...
    1 heure
  • Gamou de Tivaouane prévu ce 30 novembre
    1 heure
  • Revue de presse (Wolof) Walf fm du lundi 20 novembre 2017 par Seydina...
    1 heure
  • Audio – Trafic de migrant en Libye: Chronique de Aliou Cissé...
    2 heures
  • Revue de presse (Français) Zik fm du lundi 20 novembre 2017 par...
    2 heures
  • Revue de presse (Français) Rfm du Lundi 20 novembre 2017 par...
    2 heures
  • Vidéo-La réponse insolente du journaliste français quand Herve...
    10 heures
  • Vidéo – L1 – L’OM arrache le nul à Bordeaux
    10 heures
  • Vidéo-Coup de gueule de Youssou Ndour: « Le gouvernement Libyen...
    11 heures
  • Kenya : nouvelles violences à Nairobi, au moins quatre morts
    11 heures
  • Vidéo: Serie A : L’inter Milan s’impose face à...
    11 heures