Annonces
Annonces
» » » » » » » » » Kémi Séba à Macky Sall: « Tu as trahi ta...

Kémi Séba à Macky Sall: « Tu as trahi ta mission une fois, ne la trahit pas deux fois… »

Le combat continu pour le Front anti Cfa. Pas question de lâcher du leste pour Kémi Séba et ses souteneurs. Même expulsé du Sénégal, l’activiste poursuit son combat contre cette monnaie qui, selon lui, est une « monnaie de servitude« . Il s’est attaqué au Président Macky Sall, depuis la France. Mais aussi, il appelle les africains à continuer à brûler des billets pour, qu’enfin, « nos dirigeants » comprennent l’acte qu’il a voulu poser en brûlant un billet de 5 .000 F Cfa.

« Alerter les dirigeants de la zone Cfa« , c’est l’objectif de l’activiste franco-béninois. Selon Kémi Séba, en brûlant le billet de 5.000 Franc (Ndlr: ce qui lui avait valu des poursuites judiciaires avant d’être expulsé du Sénégal vers la France) les présidents africains n’ont pas voulu percevoir le sens de l’acte « symbolique » qu’il a voulu poser.

« Que la jeunesse africaine soit entendue! Que la BCEAO nous crache au visage, que Macron nous crache au visage, que Macky Sall nous crache au visage. Cela sous-entend qu’ils n’écoutent pas la douleur des populations. Or, ces dirigeants sont présents, normalement, pour nous écouter en priorité. Par conséquent, ils ne nous ont pas écouté avec un seul billet. Et si chacun prend un billet pour le brûler, peut être que nous serons beaucoup plus écoutés. Ce n’est pas pour gaspiller de l’argent, mais nous ferons tout pour obtenir la libération« , peste Kémi Séba.

Le Président Macky Sall en a eu pour sa grade: « Nous disons à Macky: tu as trahi ta mission une fois, ne la trahit pas deux fois« . Interrogé par la Rfm s’il en veut toujours au chef de l’Etat sénégalais, l’activiste est d’avis que c’est « Macky Sall qui doit s’en vouloir à lui même…« .

Selon lui, il ne peut pas en vouloir à « quelqu’un qui ne comprend pas qu’il est dans un processus de servitude. Macky Sall, en agissant de cette façon, trahit l’Afrique, trahit l’honneur du continent Africain. En agissant de cette façon, Macky Sall trahit la mémoire de Cheikh Anta diop, salit la mémoire de tous ceux, de toutes celles qui se sont levés pour notre libération. Je ne peu pas en vouloir à Macky Sall, c’est lui même qui doit s’en vouloir à lui même« .

 

Annonces
Annonces

41 commentaires

  • Garmi
    17/09/2017 01:21

    Kémi tu est francais.commence par renoncer à cette nationnalité pour donner une crédibilité à ton combat. le cfa c’est notre monnaie, le combat n’est pas de rompre avec.mais le vrai combat c’est que la france nous laisse garantir nous meme notre cfa.décider nous meme de sa dévaluation ou de sa réévaluation. cest ça le combat à mener.france laisse nous avec notre cfa.

  • deug+rek+mo+am+solo
    17/09/2017 03:43

    Ziarenalen nagnou khékh khékh bi té semi keba bayi lakk kheulisse ndakh yombule

  • noureynibounafane
    17/09/2017 03:49

    Moi ce qui me ferai plaisir,quil aille au Benin porter le combat on saura si c un garcon

  • noureynibounafane
    17/09/2017 03:53

    Le Benin a le CFA pourqoi s’en prendre a Macky plutot qu’au president du Benin dont il se revandique

  • deug+rek+mo+am+solo
    17/09/2017 03:59

    ziarenalen magnu khékh khêkh bi té monsieur semi keba bayi lakk kheulisse bi ndakh yombule

  • julio+sa
    17/09/2017 04:55

    yeneu daleu sen tounou mame ..kemi ne combat pas la france ni le passeport français…il combat votr saleté de monnaie ki vous suce ki vous ruine ki baise vos meres.le combat est pour vous car si vous parlez grand yoff walla pikine lay yem o moins lui il parle partt dans le monde espece d mécréants

  • baru
    17/09/2017 07:51

    Tu es passé une fois à Dakar pour troubler l’ordre public.Ne repasse une deuxième fois. Espèce d’idiot, mal-ne…

  • baru
    17/09/2017 08:57

    Kema, tu es passé une fois à Dakar pour troubler l’ordre public sans aucun prix à payer de ta part.Les autorités sénégalais t’ont expulsé vers ton pays. Je te préviens qu’il ne faut le répéter une deuxième fois sinon t’as creusé toi- même ta tombe… mal fagoté. Je me demande qui peut suivre ce pauvre type sans domicile fixe vrai sdf…

  • Laye
    17/09/2017 09:07

    De tout ce que je lis, les médias senegalais; sont quelque part l’image d’une certaine partie du peuple sénégalais! Ils bavent tous devant cet individu, à transmettre ces discours, ces actes. Ce n’est même plus du journalisme, c’est de la « servitude journalistique  » ( pour un mot qui est la mode ces temps-ci). La question qui me vient à l’esprit est de savoir si c’est Macky sall (j’ai voté contre et je voterais toujours contre!!) et le président Ouattara qui dirigent la zone CFA? Ils sont où les autres pays de la zone BECEAO? Et ceux de la BECEAC? S’il trouve que ces deux chefs d’état l’empêche de dormir ? Qu’il mène son combat dans les autres pays utilisant cette monnaie? En se retirant, la Côte d’Ivoire et le senegal; ne seront plus que les deux pays utilisant cette monnaie? Il fait une fixation sur Macky sall, au point, où ça ne ressemble plus à un combat contre une monnaie, mais une affaire crypto-personnel? Dans ce cas de figure, tu perdras!

  • Sam le pirate
    17/09/2017 09:08

    😀 Merci Kemi pour cette énième pertinente sortie contre le franc cfa et ses traîtres qui se démènent nuit et jour pour le défendre avec parfois l’usage d’armes non conventionnelles(décret d’expulsion d’1 africain signé par le porte-étendard de ces traîtres que nous tous connaissons). 😠

  • lahat
    17/09/2017 09:19

    diadieuf waye kémi du Courage

  • ibrahima+Diabaté
    17/09/2017 09:30

    je me demande pourquoi en menant ce combat contre le franc cfa les gens se focalisent uniquement sur le président MACKY SALL.
    Dis donc faisons ce que nous devons faire sans tenir compte de ces autres.
    Menons aussi le combat sans pousser les gens à brûler des billets de banque dans des pays pauvres comme le mien.
    Que chaque leader du mouvement ANTI-CFA de chaque pays se constitue en candidat aux élections présidentielles pour mener ce combat. En plus désormais que les jeunes votent uniquement pour les candidats qui seraient publiquement contre le maintien du franc CFA. Il y a plusieurs voies pour faire tomber le franc cfa. En plus nous allons constituer des caravanes qui vont sillonner les campagnes pour expliquer aux gens des villages notre combat. Le combat ne doit pas simplement être citadin.

  • PeterPan
    17/09/2017 09:37

    Laye, je suis desole mais tu es comme ces senegalsi que tu denonces. Vs parlez sans reflechir pour juste dire quelques choses car tu es contre ta propre liberte. Laye, ce sont ces deux presidents qui sont les plus ardent defenseurs du CFA, voila la raison pour laquelle il s acharn sur eux. La semaine passee seulement outara a defendu la monnaie mieux que le tres jeune macron, disant que cette monnaie de servitude est bonne pour nous autre negre, la meme le jeune macron a compris que ce monsieur de service est trop docile alors il a aussitot pris la parole pour dire qu il fait qua meme qu on y reflechisse pour la reformer. Desole mais continuer avec cette monnaie est la pire des choses que nous pouvons faire. Je n ai partcipier a aucune manidsfestation, je suis profondement pro Macky, car je crois qu il me rassure plus que ces pseudo-policiticens des egouts qui ne sortent que des sottises mais franchement il me decoit sur ce coup. Mais je sais qu aussi il ne peut faire autrement sinon il allait subir les foudres de ce pays france qui s accroche sur les paqys africainsd pour sortir la tete de l eau, pour compter alors elle, la france, ne lassera jamais, volontairement. Voici un pays qui fait parmi des pires en Europe en performance economique qui sans l afrique a depuis longtemps coule.

  • Pape+Matar
    17/09/2017 09:51

    vas regler les prblm de ton pays et laisse nous tranquil ok?

  • Sidiki Diouf
    17/09/2017 10:09

    Kemi, tu ne peux pas te permettre de créer des troubles au senegal aussi facilement sans que l’Etat ne prenne ses dispositions.La France et le Benin ne te laissent pas faire n’importe quoi et pourtant tu es fraco-beninois et non senegalais

  • Lodia
    17/09/2017 10:15

    Tu nous en merde kemi Seba.ou était cheikh anta Diop???merde à la fin

  • MadpRO
    17/09/2017 10:28

    Bouba le dioula tu n’a rien compris il est franco bénin ois
    Et il a été expulsé vers la France.
    Certains parlerons de grand d’autres de détails. Qu’il retourne en en France ou Congo n’est pas débat. Veux tu du cfa oui ou non?

  • yerach
    17/09/2017 10:46

    Pour évoquer le nom du président Sénégalais pour le combat anti-CFA?

  • charles
    17/09/2017 11:09

    MONSIEUR KEMI,TU ES TOUT SIMPLEMENT UN IMBECILE.IL FAUT COMMENCER PAR ROMPRE TA NATIONALITE FRANÇAISE,ENSUITE DE NE PAS BENEFICIER DES AVANTAGES DE LA FRANCE,TU VAS DANS TON BENIN D’ORIGINE ET LA TU FAIS TA REVOLUTION.MAIS TU NE PEUX PAS PROFITER DES MOYENS DE LA FRANCE ET PARLER COMME TU FAIS.AVANT LE CFA IL Y’A BIEN QUE TU ES FRANÇAIS DONC IL FAUT SAVOIR:TU ES FRANÇAIS OU BENINOIS???.IL FAUT PAS CRIER COMME TU FAIS DE VIVRE SUR LE DOS DE LA FRANCE.IL FAUT RETENIR QUE MACKY SALL EST LE VOTE DES SENEGALAIS DONC LA FERME.IL FAUT AUSSI BRULER UN BILLET DE 100EUROS A PARIS PLACE DE LA NATION DEVANT LES CAMERAS POUR VOIR LA SUITE.TU ES UN GROS IMBECILE.ACTIVISTE OU CHASSEUR DE PRIME???

  • laye
    17/09/2017 11:23

    Nos médias, et leurs courses aux buzz!!!

  • Door Rekk
    17/09/2017 11:53

    CE GARS EST MAL POLI,INCORRECT.
    ON PEUT BIEN MENER UN COMBAT SANS S’ATTAQUER BÊTEMENT AU PRÉSIDENT DU PAYS QUI VOUS ACCUEILLE.

  • inconnue
    17/09/2017 12:08

    Moi je voudrai juste savoir une chose, pourquoi kémi séba cible macky sall,dites moi si ce dernier est le président de l’Afrique ou du sénégal

  • Thiam
    17/09/2017 13:06

    Ce combat portée par Kemy Séba est un combat solennelle un appel pour tous et pour une génération libre portons se flambaut enfin pour finir avec le néocolonialisme

  • m´baye
    17/09/2017 13:20

    Lettre ouverte à Mr Kémi.
    Monsieur Kémi,les africains sages ont appris de leurs erreurs du passé.
    Êtes vous plus pan africain que sékou Touré et modibo Kéita?
    Si oui,vous êtes irresponsable.
    Les guinéens et les maliens qui avaient quitté la zone du franc français y sont revenus.Nous dites vous que vous avez de meilleurs remèdes qu’eux?
    Prenez le cas du Zimbabwe et expliquez nous pourquoi leur monnaie ne vaut rien et qu’il leur faut un camion de 10 tonnes rempli de leur monnaie pour s’acheter un kilo de pain?

  • MOOM SA REEW
    17/09/2017 13:24

    Le franc CFA n’a pas réussi à arrimer ses pays membres à la prospérité. La pauvreté reste endémique et de plus, les résultats économiques atteints sont décevants : 10 sur les 15 pays qui composent la communauté CFA faisaient partie des 25 pays les plus mal classés dans l’Indice du développement humain du PNUD 2016 ; 4 fermant le banc dudit classement. À cela s’ajoute que sur les 25 pays les plus pauvres du monde classés selon le PIB par tête d’habitant par le FMI en 2016, la zone franc en comptait 6. Ces derniers sont dépassés par des États africains anglophones et arabophones, gestionnaires de leurs propres monnaies, plus entreprenants, plus responsables, et faisant preuve de plus de capacité d’innovation, qui occupent le peloton de tête des nations les plus prospères du Continent (Afrique du Sud, Nigeria, Bostwana, Égypte, etc.). En 2016, les investisseurs étrangers ont privilégié les hubs économiques comme l’Égypte, le Kenya, le Maroc, le Nigeria et l’Afrique du Sud, qui ont ainsi drainé 58 % des investissements directs étrangers à destination du continent.MAGAY GAYE

  • MOOM SA REEW
    17/09/2017 13:26

    La deuxième est économique et est liée au fait que le franc CFA n’a pas réussi à arrimer ses pays membres à la prospérité. La pauvreté reste endémique et de plus, les résultats économiques atteints sont décevants : 10 sur les 15 pays qui composent la communauté CFA faisaient partie des 25 pays les plus mal classés dans l’Indice du développement humain du PNUD 2016 ; 4 fermant le banc dudit classement. À cela s’ajoute que sur les 25 pays les plus pauvres du monde classés selon le PIB par tête d’habitant par le FMI en 2016, la zone franc en comptait 6. Ces derniers sont dépassés par des États africains anglophones et arabophones, gestionnaires de leurs propres monnaies, plus entreprenants, plus responsables, et faisant preuve de plus de capacité d’innovation, qui occupent le peloton de tête des nations les plus prospères du Continent (Afrique du Sud, Nigeria, Bostwana, Égypte, etc.). En 2016, les investisseurs étrangers ont privilégié les hubs économiques comme l’Égypte, le Kenya, le Maroc, le Nigeria et l’Afrique du Sud, qui ont ainsi drainé 58 % des investissements directs étrangers à destination du continent.

  • Cheikh bi
    17/09/2017 13:31

    Franchement j’ai du mal à comprendre mon peuple les sénégalais. Pourquoi vouloir Mod son passeport français a un combat qui nous engage tous et engage l’avenir de futur génération?est ce qu’il a choisi de naître en France?sino c une honneur de voir un noir nè en France qui échappe à l' »assimilation » et mene un combat pour les intérêt de tout un peuple.vous pensez que la France est ami de l’Afrique?justement on ne pas parler de ce thème sans citer Magny et watara car ils défendent le mieux les intérêt de la France en Afrique.

  • charles
    17/09/2017 14:27

    CHEIKH BI,TON AMI EST FRANCE DE PAR SA DOUBLE NATIONALITE.IL DOIT CHOISIR OU AFRICAIN OU FRANCAIS.ET POURQUOI PAS ICI A PARIS IL NE BRULE PAS UN BILLET DE 10 EUROS?IL PROFITE DE LA FRANCE LUI MEME.TON AMI EST UN USURPATEUR,UN BROUTEUR.

  • isi Debri
    17/09/2017 15:04

    La france et l’afrique francophone c’est pour la vie.
    Dans quel pays du monde forme t’on les élites africaines des sciences et de la politique pour du beurre?
    Il m’arrive de regarder les télévisions sénégalaises via satellite.
    Et,je n’ai jamais entendu de discours de sénégalaises/Sénégalais en oualof sans des mots de français.Et ça,de toutes les couches de la société sénégalaise.
    Je ne fais pas de la propagande pro franc CFA mais,nous ne sommes pas encore prêts.
    Il faut le reconnaître

  • Charles
    17/09/2017 15:31

    @CHEIKH BI,IL FAUT ME COMPRENDRE JE SUIS QUELQU’UN DE TROP BETE,JE DIRAI MEME QU’A LA PLACE DE MON CERVEAU IL N’Y A RIEN.DES FOIS QUAND JE RELI MES ANCIENS COMMENTAIRES SUR CE FORUM,J’AI MEME CET ENVIE DE ME SUICIDER TELLEMENT JE VOIS EN MON RAISONNEMENT UNE STUPITE ET UNE INCOHERENCE EXTREMES.LE PLUS GRAVE AUSSI EST QUE J’ECRIS AU MAJUSCULE DANS LE SEUL BUT DE ME FAIRE REMARQUER ET QUE LES AUTRES PARLENT DE MOI,C’EST CON HEIN MAIS JE SUIS COMME CA.JE SAIS BIEN QUE DES FRANCAIS BLANCS SANS RENIER A LEUR NATIONALITE NI PRENDRE CELLE D’UN PAYS AFRICAIN SE BATTENT POUR LIBERER LES EX COLONIES FRANCAISES LIBRENT AUJOURD’HUI DE SE DEBARASSER DU FRANC CFA DONC VRAIMENT JE ME REND COMPTE DES IMBECILITES QUE JE PRONONCE ICI A CHAQUE FOIS TELLE QUE DEMANDER A KEMI SEBA DE RENONCER A SA NATIONALITE FRANCAISE.JE M’EN VEUX D’ETRE TROP CON,TROP IMBECILE DANS MES COMMENTAIRES AVEC A LA CLE DES ECRITURES EN MAJUSCULE POUR ATTIRER L’ATTENTION FOKNI MA TEGAL GAINDE GUI NDEKETEYO JE DEGAGE L’ODEUR DE MERDE A DES KILOMETRES A LA RONDE.ROUSS NAAAAAAAAA.

  • Niass
    17/09/2017 15:51

    Ouï pour la sortie du CFA mais pourquoi pas l’abandon de la langue française et pourtant c’est la culture du colonisateur au même titre que le CFA. Aussi Mr kémi séba est français donc colonisateur.si réellement il lutte pour l’Afrique pourquoi ne renonce t il pas à la nationalité du colonisateur. Je suis pour une action globale
    Qui nous ménera à l’indépendance totale vis à vis de cette France arrivante avec un président arrogant qui s’appelle macron et se payé le luxe de parler au nom de l’Afrique quelle insolente ! Aller jusqu’à créer un conseil pour l’Afrique vraiment un manque de respect.comment la France peut elle développer l’Afrique alors sans l’Afrique, la France est dix milles fois zéro.En tout cas Macron vous n’êtes pas le bienvenu en Afrique Si vous voulez fermer vos frontières aux africains et que l’Afrique fasse de même contré vous les français et européens et on verra qui s’ennuyera le premier.C’est l’Afrique qui développe la France et non le contraire.un jour l’Afrique fermera ses frontières aux français.Pour mr Kémi Seba s’il est déterminé réellement à lutter contre le CFA, il doit y augmenter l’abandon du français et renoncer à la nationalité française comme ça je le prendrai au sérieux.

  • niagazz
    17/09/2017 16:45

    Quand on veut quitter une situation, c’est parcequ’on a d’abord trouvé ou créé une autre situation meilleure.
    Il s’agit pas de quitter pour quitter, parcequ’on se sent privé de liberté, comme un esclave qui veux juste briser ses chaines et s’en aller sans savoir ou il va.
    Je pense que sortir du FCFA est un combat qui se doit strategique et bien posé. On a assez d’economistes qui peuvent se pencher sur une nouvelle monnaie. Et quand on aura assez de visibilité sur cela, les pays qui decideront de quitter le CFA la rejoindront.
    Kemi, si ton combat peut aider a reveiller les consciences et mener a ce processus, c’est bien. Mais n’en fait pas un combat de rue ou un combat des opprimés. Sans ce FCFA les 8 pays de l’UEMOA auront 8 monnaies différentes. Sans cette langue francaise, le Beninois que tu es ne pourra pas echanger avec le Senegalais que je suis. Et je ne pourrais pas ecrire ces lignes et me faire comprendre par tous ceux qui sont sur ce fil.

    Si on veut se liberer du maitre ce sera un processus, qui sera long certes, mais possible et meme utile pour nos enfants.

  • charles
    17/09/2017 18:12

    CHEIKHBI POURQUOI TU TE DIS CHARLES TU RISQUES DE DEVENIR UN GROS CON.

  • Lando
    17/09/2017 23:58

    Chers camarades, ne nous trompons pas de lutte. Ne laissons pas des manipulés venir nous distraire. Les Africains ont fait une erreur en croyant au printemps Arabes malheureusement cela n’a profité qu’aux grandes puissances. Elles avaient un objectif bien précis, détruire la lybie et tuer Kadhafi afin de pouvoir installer des djihadistes acquis à leur cause pour déstabiliser l’Afrique. La vraie lutte est ailleurs. Stabilisons nos pays et vous verrez que la France a elle même sera obligée

  • momo
    18/09/2017 01:43

    KEMI ON TAIME BIEN, MAIS MACHY DEMEURE ET RESTE LE PRESIDENT DES SENEGALAIS. TU ES EN TRAIN D’ARMER L’OPPOSITION , MAIS REVEILLE TOI UN PEU, NE TE LAISSE PAS MANIPULÉ. EVITONS DE PERSONNALISER LE COMBAT

  • Bouba le Dioula
    18/09/2017 09:59

    Je me dis Kemi n’est par dans ses raisons car il veut qu’on change le Franc CFA et pour quoi quand le Sénégal l’a expulsé il préfère retourner en France le pays qui nous a mi dans tout ce problème pourquoi pas le Bénin son pays natal c’est pas en France qu’il peut mener son combat il n’a qu’à se retourner au pays natal. Merci

  • toufa
    18/09/2017 10:00

    on peux mener un combat sans bannir le président tu est fou bête conçue let les manipulateurs nous distraire sans raison je pence que faire sortir le cfa est un combat qui se fait par stratégie mais pas par la force

  • Tidiane Baldé
    18/09/2017 11:59

    on comprend maky une personne dirigée par sa femme ne peut pas défendre une monnaie nous on le comprend

  • Fissa
    18/09/2017 13:11

    Kemi seba on peut eduquer sans choquer ,chose que tu n’arrive pas à faire .Bruler des billets de 5000 dans des pays pauvres serait de l’idiotie pure et simple .Nous n’arrivons meme pas à subvenir à nos besoins .

  • Fissa
    18/09/2017 13:11

    Kemi seba on peut eduquer sans choquer ,chose que tu n’arrive pas à faire .Bruler des billets de 5000 dans des pays pauvres serait de l’idiotie pure et simple .Nous n’arrivons meme pas à subvenir à nos besoins .

  • isi Debri
    20/09/2017 13:20

    Sacré Séba!
    Le plus cocasse dans cette histoire c’est qu’il parait que les policiers sénégalais lui ont demandé vers quel pays voulait il être expulsé.
    Et,il a dit qu’il voulait être expulsé vers la France.
    Qu’elle honte pour un soit disant panafricain .Préférer le Steak pommes frittes des français au WATCHÉ Béninois.
    Une très,très mauvaise publicité pour le tourisme béninois.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL