Karim fâche la Cour avec son conte: « Il était une fois Buur Fatick et Buur Guédiawaye »

Karim fâche la Cour avec son conte: « Il était une fois Buur Fatick et Buur Guédiawaye »

Appelé à la barre, hier, dans le cadre d’une confrontation avec le témoin Fatou Demba Mbalo, Karim Meïssa Wade a déclaré avoir une question hypothétique à poser à la Cour. Cette dernière, commençant à la manière d’un conte de légende: « Il était une fois, dans un pays X”, un certain Buur Fatick qui a signé deux décrets pétroliers à Buur Guédiawaye. Évidemment, même s’il répète à plusieurs reprises n’être en train “d’accuser personne”, le clin d’oeil est clair à la fois pour la CREI et pour les “Karimistes” qui réagissent chacun immédiatement à ladite boutade, l’une en renvoyant l’accusé dans son box et les autres en riant sous cape, “troubles d’audience” obligent. Il semble, décidément, qu’on n’ait pas fini d’entendre parler de cette affaire Petro-Tim !

5 COMMENTAIRES
  • bibs

    Maintenant que tu as assimilé quelques leçons du Sénégal hypocrite tenu et dirigé par des incapables et hypocrites eh bien leurs raconté des contes est purement pédagogique et logique .bien karim

  • diop

    je suis parfaitement d’accord avec Karim

  • diop

    Karim sera preti

    • A.C.F

      Kharal ba memeu binde prezi moukouy dorra neikk

  • bagne macky sall ak mareme faye

    tu est extraordinaire mon president abdou Karim maissa wade

Publiez un commentaire