Juan Branco à Dakar : L’UCAD nie toute planification de conférence …

Juan Branco à Dakar : L’UCAD nie toute planification de conférence …

Une conférence publique de Juan Branco prévue ce jeudi 6 juin 2024 à l’Amphithéâtre de l’UCAD 2 suscite des interrogations, alors que l’avocat lui-même a annoncé l’événement.

Cependant, l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar a émis un communiqué pour clarifier la situation, démentant toute autorisation accordée pour un tel événement à cette date et à cet endroit.

Dans ce communiqué, l’UCAD souligne qu’aucune autorisation n’a été donnée pour une conférence publique de cette nature à la date et au lieu spécifiés. Cette déclaration intervient alors que Juan Branco, avocat d’Ousmane Sonko, a annoncé son retour à Dakar pour ce jeudi. Il est prévu qu’il soit présent à l’Université Cheikh Anta Diop.

L’invitation de l’avocat franco-espagnol émane des étudiants de la faculté des Sciences juridiques et politiques, qui l’ont convié à animer une conférence à l’UCAD 2 à 16 heures.

14 COMMENTAIRES
  • Brun

    Sûrement très intéressant

    • Netéttou

      Ce que je retiens c’est :
      1-les pastefiens ne sont pas de vrais panafricains
      2-Les pastefiens ont un complexe de blanc .
      3-les pastefiens sont incompétents, incapables d’organiser correctement une miniscule conférence …..

  • Boundaw

    Sénégalais bayilene les toubabs te yewu
    Aucune fierté

  • Cheikh Tourè

    Il faut éviter cette pagaille là. L Université n est pas un marché où on vend de la fripperie. Le changement doit aussi concerner certaines pratiques politicienne

  • Cheikh Tourè

    Certaines pratiques politiciennes

  • Babs

    Thiey Sénégal!😭😭jaay mbaam jeund mbaam. Khaouma kagn lay am fass

    • Nazih Antoine

      Vraiment je suis désolée est ce c est nécessaire qu’un avocat de sonko vienne au Sénégal pour quoi ils ont beaucoup trahi le pays et jusqu’à présent ils continuent à nous faire du mal quand est ce que qu’ils vont travailler vraiment c’est trop trop même

  • Ndiaxo

    Le nouveau régime Pastéfien veut nous pousser et nous imposer ces raclures de politiciens français qui ne représentent rien dans leur pays, Mélenchon le cochon mélancolique, Branconnerie, les LFI et pro-LGBT. Cette vermine mettra le pays à genou pire que l’ancien régime. Les urgences sont ailleurs que dans les slogans, les déclarations et les postures. Il faut du concret sur la vie chère, le chômage endémique, l’éducation, la sécurité…Le peuple exige des résultats concrets rapidement, sinon c’est vous qui serez réellement trainés hors du palais comme Samuel Do

  • SYLLA

    Non , l’Université est par excellence le lieu indiqué pour le débat et la confrontation des idées.
    C’est le cadre fecond de la production de connaissances et de savoirs à transmettre.

  • Manou

    Décidément après Mélenchon qui a souillé l’UCAD c’est au tour de Branco pour qui notre justice avait lancé un mandat d’arrêt international d’y venir. Les étudiants ne l’y ont pas invité. Soyons sérieux . D’imminents avocats , juristes, professeurs et docteurs es droit sont ici au Sénégal et peuvent tenir mieux cette conférence plus que Branco. C’est un prétexte. Qui est derrière ça?

  • Boy Baol

    Allez vous faire foutre! l’université est un lieu de partage du savoir. M. Blanco etait un brillant étudiant qui a fréquenté les prestigieux université de l’hexagone. Il a le droit de tenir une conférence dans le temple du savoir, d’autant que ce sont les étudiants de fac de science juridique et politique qui l’ont invité !

  • Tottif

    L’université de Dakar .c’est le point de depart de la humiliation de la race noir .la suprématie blanche vient ns insulter pour se faire un nom.Pauvre senegalais

  • Sow

    Après l invitation du père des LGBT France c est au tour de l’ avocat violeur et menteur invétéré vraiment triste pour notre pays

  • Cheikh Tourè

    Mane d’ailleurs Sénégalais yi diakhal nagnouma. Khool nguéne toubab bii

Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *