Annonces
Annonces
» » » » » Ismaïla Sarr et son indisponibilité de 3 mois,...

Ismaïla Sarr et son indisponibilité de 3 mois, inquiètent le Stade Rennais

La blessure de l’attaquant sénégalais, Ismaïla Sarr et son indisponibilité de trois mois, inquiètent le staff technique du Stade Rennais où le jeune footballeur est devenu un pion essentiel, selon le quotidien sportif l’Equipe dans son édition de ce vendredi.

« C’est évidemment un gros coup dur. Il nous a déjà beaucoup apporté et allait devenir de plus en plus important. Oui, il a un jeu de provocations mais ça n’excuse pas le traitement qu’il subit« , indique son entraîneur, Christian Gourcuff cité par le quotidien sportif, a constaté l’agence de presse sénégalaise.

Selon l’Equipe, seul l’attaquant brésilien du PSG, Neymar « est plus visé par les défenses adverses en moyenne que la tête de gondole du dernier recrutement estival rennais« .

« Le Brésilien subit 4,6 fautes par match (23 en 5 rencontres) contre 3,9 pour l’attaquant sénégalais qui va rater les trois prochains matchs des Lions en éliminatoires de la Coupe du monde 2018« .

Sur le plan sportif, Rennes, 15-ème de ligue 1 avec 6 points, perd gros et doit donc se réinventer sans l’ex Messin qui « avait apporté la fameuse profondeur dont le bloc rennais manquait cruellement l’an passé« , écrit le quotidien sportif, rapporte la même source.

Le Stade Rennais qui avait échoué à faire venir l’attaquant de West Ham, le Sénégalais Diafra Sakho pense à son attaquant congolais, Firmin Mubele, auteur de 3 buts et d’une passe décisive.

Les autres postulants sont loin, selon l’Equipe qui pense que le coach rennais pourrait penser au recrutement d’un joker. Si le staff rennais est inquiet, l’autre recrue du club français, le Tunisien Wahbi Khazri est moins inquiet, estimant que son équipe trouvera la solution. Cela fait dire à Christian Gourcuff qu’au vu de la gravité « et pour que ce type de geste ne se reproduise pas, il faut se donner les moyens de répression« .

« Sinon il ne faut pas espérer que les choses s’arrangent. Le foot, ce n’est pas la guerre« , a répété l’entraîneur rennais, parlant du défenseur stéphanois, auteur du vilain geste sur l’attaquant sénégalais et qui a présenté ses excuses.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL