PUBLICITÉ
iba der thiam - Histoire du Sénégal : Le domicile de Iba Der sous haute surveillance

Histoire du Sénégal : Le domicile de Iba Der sous haute surveillance

La rédaction de l’ »Histoire générale du Sénégal » continue de susciter beaucoup de réactions. Voyant l’ampleur de la situation, notamment avec des menaces proférées ici et là,  les autorités ont pris des dispositions pour mettre à l’abri le Professeur Iba Der Thiam. Selon Vox Populi, le domicile du coordonnateur de l’Histoire générale du Sénégal est sous haute surveillance policière.

Un véhicule de la police, avec une dizaine d’éléments, monte la garde devant sa maison pour parer à toute éventualité, renchérit le journal.

La polémique

Pour rappel, la publication du Volume 1/A du Tome III de l’Histoire générale du Sénégal a suscité une vague de critiques, notamment celles de la famille Niassène. En effet, un passage du livre a irrité la famille religieuse, qui a appelé le Pr Iba Der Thiam et les autres rédacteurs pour demander rectification.

« Abdoulaye Niass appartient à l’école de Maodo », voici le passage en question qui a suscité une avalanche de critiques. Cependant, le Pr Iba Der Thiam a accepté les erreurs signalées par la famille Niasséne de Médina Baye de Kaolack et a promis de rectifier le tir.

Histoire Générale Iba Der Thiam
whatsapp 878
Annonces

(25) commentaires

Birame Ndoye

FAUTE AVOUÉE EST À MOITIÉ PARDONNÉE.
PAS DE MENACES.
IBA DER EST UN IMMINENT INTELLECTUEL.
L’ERREUR EST HUMAINE ET LE PARDON EST DIVIN.
DONC PARDONNONS POUR DIEU ET PAR DIEU PAR LA GRÂCE DU PROPHÈTE MOHAMED S.A.WA SALAME.

Cheikh Cheikhouna

Sénégal dou démmm

Galass Baayou Mbéne Ka

Bo khamoule dengay teudj sa guemine Mr thiam

    Vito

    yaw ya wara teudj sa boss con

Charles

MONSIEUR NDOYE,C’EST UN IMMINENT INTELEC MAIS ON INVENTE PAS L’HISTOIRE.

Aloula

Il a avoué qu’il s’est trompé et il va rectifié son erreur ou le problème ? Vraiment Sénégal metti na trop!

Pap Doudou

Attendons de voir ce qui est écrit sur Baye Laye ak Baye Seydina Issa Rohou Laye.

Bathie

Il est difficile de faire un travail scientifique au Sénégal quand il d’agit de traiter des questions confrériques. Si chacun veut tirer la couverture de son côté, qu’il veuille voir que ce qu’il veut, ce n’est plus de l’histoire. Cela devient de la laudation. Mieux vaut arrêter ce travail au lieu de créer des problémes qui pourraient nous conduire à l’irréparable. Le professeur Iba Der Thiam ne mérite pas ça. Je le plains.

Cheikh Seck

Les questions relatives aux confréries sont ultra sensibles alors que chaque famille religieuse écrive son histoire même si nous nous attendons à des tissus de mensonges et des impostures péremptoire mais pourvu que personne ne soit offensé

Aw Ibrahima

Bien dit cheikh seck

Charles

cc senego

Goor Fitt

Ou va le Sénégal

Baay Gueye

Vraiment l’histoire du Sénégal est très compliqué.

Sasmou Miath

La seule histoire du Sénégal est d’avoir été matée par le colon français en nous divisant comme des cons .

Dignité

LE PROFESSEUR N A QU’ A SE REPOSER ET LAISSER CHAQUUN RACONTER SA LÉGENDE.

Malick Diallo

Les.senegalais.faut.pas.quil.nous.amerde.avec.les.probleme.de.confrerie.ces.tous des.fanatiques..voila.cest.pas.la.fin.du.monde.le.prophete.mouhamed.paix.sur.lui.cest.lui.le.meilleur..cest.cause.de.lui.nous.sommes.la

Ahmadou Lo

merci biram

Ib19

Il fallait convier les confréries, musulmans comme chrétiens a la redaction

Ib22

Pour une redaction de cette dimension, valait mieux y convier les confreries religieuses comme chretiens

Mm

La solution ce n’est pas que chacun écrive son histoire comme le suggèrent certains.Notre pays a besoin d’une mémoire historique pour les générations futures,
une histoire basée sur des faits réels, vraisembables et objectifs.Pourquoi toute cette levée de bouclier.Que ceux qui contestent des faits apportent des preuves vérifiables pour améliorer ces passages mais dans le calme et la sérénité.Il faut que les gens laissent la commission travailler dans la sérénité.Une histoire réelle basée sur des faits réels est nécessaire pour notre mémoire collective,pour l’école et pour les générations futures.

Yvemi Diop

Il a voulu Faire passé sciamment un message iba ranges toi svp

Goor Fitt

L état a failli à son devoir voilà pourquoi

Baye Fall

Yi yep, seytané moy wadia gagné Sénégal rek, histoire bou gnep ande mo amoul, niata hadiths, yo khamni borom kham kham yi, gni ni werna gni ni werout, té kousi nek linga wakh amna foko tek, té Ken moussi degue thiow, c que Sénégal khethiou daradia gui mo eupe, té daradia boko ranianè dalay ndiatte,

Baye Fall

Domicile sou haute surveillance, loukofi diar ? Sénégal, da am nio khamné diamm Sénégal arrangé woulene, la yakar

Warrou

Qui se sent morveux qu’il se mouche. Écrire l’histoire de son pays et se retrouver sous haute surveillance? Pourquoi? N’est pas ma preuve qu’on a un peu agi comme des mercenaires?

Publier un commentaire