PUBLICITÉ
seydi gassama 5 - Guy M. Sagna : "On l’a mis en prison pour tuer la contestation"

Guy M. Sagna : “On l’a mis en prison pour tuer la contestation”

Seydi Gassama était, ce samedi, l’invité du “Grand Oral” sur Rewmi FM. Le Directeur exécutif d’Amnesty international section Sénégal a été interpellé sur l’arrestation de Guy Marius Sagna, mais aussi l’assassinat du commandant Sané à Koumpentoum

A lire aussi : Seydi Gassama: « L’arrestation de Guy Maruis Sagna est inacceptable… »

Sécuriser nos frontières…

Un sentiment d’insécurité dans notre pays. C’est la conviction de Seydi Gassama qui donnait son avis sur l’assassinant du Commandant Sané, à Koumpentoum.

L’insécurité au Sénégal est grandissante. Si vous prenez la frontière sud du pays, notamment dans le département de Goudomp, les gens ne dorment plus. Il y a quelques semaines, nous avions organisé un grand forum transfrontalier où nous avions mis ensemble des populations bissau-guinéennes, autorités militaires et civiles sénégalaises, pour discuter des voies et moyens de juguler l’insécurité, parce que ce sont des bandes lourdement armées, avec des armes de guerre, qui viennent s’attaquer aux populations pour prendre leurs biens“, rappelle-t-il.

Il poursuit : “il n’y a plus de bétail dans le Balantacounda et les deux Etats ne font pas absolument grand-chose pour protéger ces populations. Aujourd’hui, les populations sont en train de s’armer de plus en plus pour se protéger. Si un Etat laisse les populations s’armer pour s’occuper de leur propre sécurité, évidemment, on arrive à des dérives. C’est pour cela qu’il faut, aussi bien pour la zone sud que partout au Sénégal, que l’Etat renforce les forces de défense et de sécurité en hommes, mais aussi en moyens. Il y a un déficit. Même à Dakar, vous ne voyez des policiers que quand il y a quelque chose  (…) J’ai parlé avec des gens de Koumpentoum qui m’ont dit que les faits se sont déroulés à 3 heures du matin“.

Pour le Directeur exécutif d’Amnesty international section Sénégal, on est en train de payer les bourses de sécurité familiale et on a fait des annonces à la radio. “Et les malfrats se sont dit qu’il doit y avoir de l’argent dans l’agence de postes finances. Combien d’éléments il y avait dans la brigade à 3 heures du matin ? Donc, il faut aussi qu’on pense, en construisant les brigades, à des logements à côté pour les gendarmes. Aussi, l’Etat doit imposer à toutes ces agences qui manipulent de l’argent de se doter de caméras de surveillance dehors. Cela dit, je m’incline devant la mémoire du commandant de la brigade de Koumpentoum, Tamsir Sané, qui entretenait de très bonnes relations avec nos membres d’Amnesty de Koumpentoum. Ils ont fait beaucoup d’activités ensemble“, dit-il, condamnant ce crime qu’il qualifie de “crapuleux“.

Guy Marius Sagna en prison pour “tuer les contestations…

Je dirai que cette arrestation est vraiment préoccupante pour nous. Vous savez que Guy a été arrêté pour les posts sur les évacuations sanitaires, mais pas une déclaration sur la France. Pendant 2 ou 3 jours, il a été entendu sur ces posts. Après, on s’est rendu compte qu’il n’a fait que donner son opinion. Et sur la base de cette opinion, on ne pouvait pas le mettre en prison. Évidemment, on a convoqué des déclarations qui ont été faites par une organisation à laquelle il appartient et dont il n’est pas le coordonnateur, dont il n’est pas le porte-parole. Il n’aurait pas assisté à la réunion où la déclaration a été faite et il n’était même pas sur le présidium“, rappelle-t-il.

Sur ce, Seydi Gassama estime que “vouloir imputer lesdites déclarations à Guy Marius Sagna de cette association dont il n’est pas le coordonnateur, dont il n’est pas le porte-parole, c’est clair dans la tête de tous les Sénégalais qu’on veut mettre cette personne en prison. Vous savez que Guy, depuis le reportage de la BBC, c’est lui qui est à la ligne de front des contestations pour la transparence dans les ressources minérales du Sénégal. Depuis qu’on l’a arrêté, la contestation a pris du plomb. Aujourd’hui, ses propres camarades qui sont restés en dehors de la prison sont beaucoup plus préoccupés par la sortie de prison qu’à faire de la contestation. On l’a mis en prison pour tuer la contestation. Clairement, le procureur qui est sous les ordres du Ministre de la Justice, a dû recevoir des instructions pour l’arrêter“.

Arrestation Guy Marius Sagna Assassinat Commandant Sané À Koumpentoum
Annonces

(6) commentaires

Cheikh Tidiane Diene

Vous les grandes gueules de droits de l’hommistes on ne vous attend que sur les problèmes politiques jamais sur les assassinats d honnête s citoyens et autres fermez vos grandes gueules sales vendus.

Demba Diong

Ce pays traverse une grande crise dont DIEU connaît les conséquences.

Kalz

Parlez nous des homosexuels et qui les protegent c mieux

Djirim

Le musulman qui soutient la cause des pd et lesbienne…pffff

Rone Mbaye

Les actes d’intidimidation de la dictature ne pourront pas empêcher le peuple d’un pays pauvre de s’opposer ă la spoliation de ses ressources naturellesc au profit d’un clan ou d’intérêts ėtrangers

Abdoulaye Fall

défenseur de pd et de violeur vas