BRVM-10 165,93 -0,98 BRVM-C 171,81 -0,80 Dernière mise à jour : Vendredi, 16 novembre, 2018 - 12:15

BOA SN

-4,29

SONATEL

-1,07

TOTAL SN

-0,77
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 25° cloudy-day
Annonces

Gambie: Yahya Jammeh sanctionné par Trump

Trump, Yahya Jammeh
Gambie: Yahya Jammeh sanctionné par Trump

L’ancien Président gambien Yahya Jammeh est sanctionné par l’administration du Président américain, Donald Trump, pour abus des droits de l’homme et de corruption. Jammeh figure sur la liste de 15 personnalités dans le monde sanctionnées par les USA.

Les Etats-Unis ont sanctionné et accusé hier jeudi Jammeh d’avoir pillé au moins 50 millions de dollars de fonds publics avant de quitter le pouvoir en janvier dernier. Depuis son départ de Banjul, Jammeh vit en exil en Guinée équatoriale. Les sanctions prises se situent dans le cadre d’une loi visant les responsables de graves infractions aux droits de l’homme dans le monde entier.

Selon la déclaration rendue publique par le Bureau de contrôle des avoirs étrangers du département du Trésor américain, l’ancien Président gambien s’est, durant son règne de 22 ans, rendu coupable « des antécédents de violations graves des droits de l’homme et de corruption ». Par conséquent Jammeh et les 14 autres personnes ciblés verront leurs biens et comptes bancaires aux USA saisis. En plus, le Trésor américain a interdit à tout ressortissant américain de faire des affaires avec ces individus ou les entités liées qui sont également interdits d’accès sur le territoire.

Les entreprises liées à Jammeh qui figurent sur la liste sont Africada Airways, Africada Financial Services et Bureau de Change Ltd, Africada Insurance Company, Africada Micro-Finance Ltd et Atlantic Pelican Company.

Ajoutons qu’un autre gambien, Yankuba Badjie, un ex proche de Jammeh et ancien chef de la défunte Agence nationale du renseignement (NIA) est également accusé dans cette affaire. Il est accusé en Gambie pour avoir donné la mort à un militant de l’opposition, Solo Sandeng.

Le fils de Kanilai, un village de la  Gambie situé à la frontière sud à proximité de la région Sénégalaise de Casamance, fait partie des personnalités dans le monde figurant sur la liste noire de l’administration américaine, notamment un homme d’affaires israélien proche du Président congolais Joseph Kabila et un assistant du dirigeant sud-soudanais Salva Kiir.

Avec Koaci

Annonces
Annonces

2 commentaires

  1. charles dit :

    ET MACKY SALL ALORS?

  2. Qui est trompé?c un homme ou bien une femme?

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *