PUBLICITÉ
9f186c21090f5f47605c78f10d25db558acc8499 - Fatwa de Elhadji Ndiaye contre Clédor Sène : La 2stv dément...

Fatwa de Elhadji Ndiaye contre Clédor Sène : La 2stv dément…

 La réponse n’a pas tardé sur des accusations visant le Pdg de la chaîne de télévision privée 2stv qui aurait “interdit à ses journalistes d’interviewer Clédor Sène. »

Sur sa page Facebook, une des journalistes de la 2stv, Makhtar Diop a battu en brèche ces rumeurs. « J’ai appris avec stupéfaction la rumeur sur une fatwa de Elhadji Ndiaye contre Clédor Sène. C’est erroné. C’est faux », a-t-il démenti.

Avant d’ajouter, »la rédaction que je dirige n’a jamais voulu interviewer Cledor et Elhadji ne nous a jusqu’ici rien intimé. C’est du toc », laisse-t-il entendre.

 

 

 

2Stv Clédor Sène
whatsapp 129
Annonces

(54) commentaires

Badara Gueye

Nedo ko bandoum kham naniou leupe rasiste

Charles

MAIS QUI EST QUI DANS CETTE AFFAIRE:LE VOLEUR OU CELUI QUI CRIT AU VOLEUR.PATLONS UN PEU DE ALIOUNE SALL ET SON FRERE.

    Dagal

    C’est une affaire de toucouleur , bien sûr qu’il va soutenir ces cousins Big Macky et son tocard de frangin
    Mais ndok ! On s’en bat les couilles de ta TV

Fbi

Correct

Paco Faye

C’est normal il est nourri par le système. Depuis le début il n’a pas arrêté de lancer des piques à sonko tout le monde s’en rappelle

    Rambo

    Dagal vous venez de vomir vos tripes. Tout le monde sait que ce reportage est un film de serie Z dont le scénario est l’oeuvre d’une bande de loasers aigris et revanchards.N’avez vous constaté qu’aucune organisation réputée de lutte contre la corruptioñ n’a accordé la moindre attention aux délires de cette journaliste lesbienne nigériane dont l’objectif est loin de défendre les intérêts du Sénégal. Elle a agi sous les ordres de la cinquième colonne de Tullow oil en vue de créer le chaos au Sénégal en se basant uniquement sur le fait que l’africain a tendance à accorder crédit à tout ce qui vient de l’occident. Maintenant l’affaire est en traitement judiciaire et rira bien qui rira le dernier.

Zal

Un habitué des faits

Pape Diene

2stv à perdue son audience qu’il avait d’avant ya plus Pape ale’ ni becaye et puis son patron et partisane..

Fall Mouhamadou

Un vrai Satan un domerame ce el hadji ndiaye fils de puth

Issa Diéne

Eh bien cher Mr votre stupide de PDG vient de vous démentir en direct de manière laconique

Nani Timera

Ndomerame nga nedo ko badoume gua macky sall toucouleur la mo takh aye diam guene domerame elhadji ndiaye

Gunman Xuman

les domerame son dans les réseaux sociaux

Papis Lo

Nani ne proche pas les toukouleur dans te commentaire, faites attention ceci n a rien a avoir avec les toukouleur. Respect.

Dave Diop

Je ne reconnais plus la 2stv , Elage N’diaye ne devait pas parlé de la sorte .2stv doit être une télévision que tous les sénégalais doivent avoir accès .Le pétrole et le gaz Sénégalais c’est une affaire nationale que tous les sénégalais doivent savoir les tenants et les aboutissants de ses signatures de contrat.Mais pas arréter les gens dans votre télévision.il y’a d’autres télévisions qui sont là.

Ndiouga Ndoye

Cledore ne peut pas nous interresser cest un assassin a la retraite

Maetro

Vous troo d.importance a ce bagnard

Maetro

Vous donnez trop d importance a ce.bagnard de cledor

Ada Gueye

Je suis désolé directeur 2svt li niawe n’a trop do léne reference nédéko banedoume ok

Moise

Trop nerveux imbu de sa personne
..Épidermique ce EL HADJI NDIAYE

Moise

CEUX QUI ONT SUCÉ LE PÉTROLE ET SANG DES SÉNÉGALAIS SONT AUSSI DES CRIMINELS..CAR ILS PRIVENT DES SÉNÉGALAIS DU MINIMUM VITAL

Malick Diallo

Chere.elhadji.revien.sur.terre…respecte.les.senegalais.ou.tu.ferme.boutique

Demba Ndiaye

Nani timera sa louf ndye pour quoi sa youguin wakh guine dougal thi toukoular sougune moyetoul toukolour de nanio oubi sanilouf ndye domi thiga yi nio kamoul seni baye ligun di wote biss bomo sonte walaye denanio tarkiso seni louffal ndyi badara gueye delal khante sa ndye loulou gakhm

Malick Diallo

Elhadji.revien.sur.terre.si.te.plai.

Diakiss Diakiss

Tu es courompi très grande rasiste

Diakiss Diakiss

Très grande rasiste courompi

Amad Sarr

Pourquoi la rédaction ne veut pas l’interwievet. Est ce que démocratique ça. Est ce que loyal ,revoyons notre copie et aimons notre patrie au lieu d’aimer où de faire plaire à un simple individu

I S

Il est Nourri par le system

Bill

un lèche cul

Kabir Lo

POUR quoi ne pas linterviver alord Que cest de linterer general faucus.

Mbaye

Les Sénégalais ont compris votre position Aladji Ndiaye carle nom El hadji est attribué aux saints hommes

Vincent Dacourit

Le samedi 15 mai 1993, six jours après la tenue des élections du 9 mai 1993, pendant que les Sénégalais attendent les résultats du scrutin, un éminent fils du pays, ancien député maire de Saint-Louis, vice-président du Conseil constitutionnel, est assassiné.
Aux environs de 15 heures, après une séance de travail, Me Babacar Sèye quitte son bureau au Conseil constitutionnel pour rejoindre son domicile à Dieuppeul. Il emprunte la Corniche-Ouest à bord de son véhicule de fonction R25 immatriculée DK-9110-G. Son chauffeur Abdou Aziz Ngom et son garde du corps, le brigadier-chef de police, Momar Niang, agent de la Brigade d’intervention polyvalente (Bip), l’accompagnent. A hauteur de la rue des Ambassadeurs au Point E, les occupants d’une voiture criblent de balles le véhicule du Président Sèye, le blessant grièvement avec son garde du corps.
Le chauffeur accélère, engage la voiture sur la route de la Corniche Ouest. Il est pris en chasse par les occupants d’une Peugeot 505. A hauteur de l’intersection de l’avenue Martin Luther King et celle des Ambassadeurs, alors que la voiture du juge s’apprête à tourner à droite, elle est encore criblée de balles. Me Babacar Sèye est touché mortellement à la tempe gauche ainsi qu’au genou gauche. L’agent de la Bip, bien que grièvement atteint, réussit, au prix d’un immense effort, à avertir, par radio, les services de police qui sont aussitôt venus leur porter secours.
Le chauffeur s’en sort indemne. Tandis que blessé, Me Sèye, est admis au bloc opératoire de l’hôpital Principal. Son décès est constaté à 15h 35. Le dimanche 16 mai 1993, la levée du corps a eu lieu à l’hôpital Principal. Et l’inhumation le même jour en fin d’après-midi, au cimetière Tiaka Ndiaye, de Saint-Louis. L’enquête déclenchée finira par identifier Amadou Clédor Sène, Assane Diop et Pape Ibrahima Diakhaté comme étant les membres du commando ayant ôté la vie au juge constitutionnel.
Après une instruction ayant duré plus d’un an, leur procès débute le lundi 26 septembre 1994 devant la Cour d’assises de Dakar. Et le 30 septembre de la même année, Amadou Clédor Sène est déclaré coupable d’assassinat et condamné à 20 ans de travaux forcés. Assane Diop et Pape Ibrahima Diakhaté écopent de 18 ans de travaux forcées. Même s’ils ont été graciés en février 2002 par le président Abdoulaye Wade et amnistiés le 7 février 2005 en faveur de la loi dite Ibrahima Isidore Ezzan, ils n’en demeurent pas moins des assassins. Ils ont été déclarés coupables de ces chefs et suivant les dispositions du code de procédure pénale, ils ont écopé de peines afflictives et infamantes. Ils ont ainsi perdu jusqu’à leurs droits civiques.
En 2017, le même Clédor Sène est condamné, à nouveau, par le tribunal correctionnel de Dakar pour «abus de confiance». Aujourd’hui, cet homme veut se découvrir une nouvelle virginité. Il veut s’ériger en parangon de vertu, en sentinelle de la démocratie. Il multiplie les sorties médiatiques et écument les plateaux de télévision. Pour ma part, je pars du principe qu’une source crédible conduit à un reportage crédible. Comme nous l’avons tous appris, la source journalistique est en quelque sorte un fournisseur d’informations. Il donne au journaliste la matière dont il a besoin pour construire la nouvelle. Le journaliste est un peu comme un cuisinier qui prépare un repas : il doit varier ses ingrédients et choisir les épices qui rehausseront le goût des aliments, mais il doit quand même vérifier si ce qu’il utilise est périmé ! Moi j’estime que Clédor Sène est périmé. Il n’est ni plus ni moins qu’un assassin. Il fait partie de la race des contre-valeurs. Il ne peut pas et ne doit pas être un héros. Il ne peut pas et ne doit pas être une source crédible de la presse. A moins que ce soit une affaire le concernant directement ».

Fbi

Fall Mouhamadou. Voulez-vous changer de pseudo, c’est à dire mettre un autre nom à la place étant donné que vous ne sortez de votre bouche que des insanités. C’est pas joli. On peut donner son avis sans insulter.

Fbi

Ha bon! Le pétrole est déjà tiré de terre. Combien de barils ils font par jour? Qui peut me donner une réponse ?

Daouda Sarr

Nani les toucouleurs n’ont rien à voir avec macky sall ou el hadj ndiaye . C’est une affaire qui les conserne donc de grâce épargne notre ethnie .

Mamadou Dieng

Neddo bandoum

Eugene Senghor

Et d’oú sort cette rumour,etcomment??

Borom Ndiarem Faye

Moytoulén mbiroum wasso kou am lokoy wakh wakhkoko directe mo gueun di sagua khétou leumou lolou rafétoul

Samba

Elhadji un homme que l’on voyait indépendant et noble hélas l’argent plus le nédo ko bandoum on eu raison de cet homme a force de ne pas pouvoir fermer la gueule à notre rare journaliste Pap ALE NIANG par ce que tout simplement MAKI l’à nommé a un post dans l’audiovisuel sénégalais ne vous étonnez pas de son comportement mais Maki n’est pas éternel et que désormais vous faites partie des animaux en voie de disparition

Samba

Vincent wakhal thie sounou pétrol moniou nior n’ga niouye wakh ay histoire politique li dou affaire politique sounou pétrol bi affaire bandits L’IGE Maki Sall Franc Timis Aliou Sall Ally N’GOUY N’DIAYE arrêter de balayer au toure de la question

Maodo Thiaw

Papis Lô a raison,parler avc dans le cas de d’Aliou Sall et BBC,aulieu de rentré chez les éthenies,nous Senegalais ont es tous ensemble…nay rafét ok.

Maodo Thiaw

ELhadji N’deye, svp neutre toi…….

Maodo Thiaw

Khathio bo guis weur seugou way la,fi koufi nék ci deug la niouy bagne,amna lo kham ni aduna diarou ko, tôt ou tard (dééé) rek.

Maodo Thiaw

ELhadji N’deye protége que son intéré personnel,pas pour les Senegalais… Ok guin balma

Maodo Thiaw

Dave Diop,tu a parfaitement raison …..man sa genre yi la déglou…ok

Maodo Thiaw

En tt cas niogui tamanté deumou dé….

Maodo Thiaw

Svp, lép rafén rek, té wakh yi déguinou,niounou nén la….

Maodo Thiaw

Les wolofs dire que:bouniou khamon liniouy yot,dinanou bayi nioune li niou liniouy yot té daw…et jai bien lu le texte de l’histoire passé de M Clédor Séne ba kham ci louma khamoul won…svp ont tourne les pages et laissons nos parloles dérriere,svp nous profitons de travaillé niéma avancé…..guén balma….bou wakh bi niawé.

Babacar

Ne perdons pas de temps avec cette personne ainsi tous les leaders silencieux de l’opposition, l’heure est grave des voyous sont en train de pomper notre pétroGaz celui de nos petits enfants. Nous aurions pu stopper ce vol en votant SONKO PASTEF. Senegalais Reveillon-nous, malgrè tous les rideaux de fumée qu’on nous projette, il n’est pas trop tard pour réagir.

Gorgui Dieng

Quand on assassiné Maître Babacar Seye en 1993, Certains d’entre vous n’étaient pas nés…

Zal

Nani Timera maintenant c’est un Soninke Qui insulte les toucouleurs.Timera est un Grand nom de Famille dans le Guidimaka et même mon feu directeur d’école des Infirmiers était un Timera.Pour lui et tous les Timera nous passons l’éponge .Mais attention les peulhs sont aussi de champions en insulte.Exp.Peinda bah

Gorgui Dieng

Les assassins de Maître Seye ont été condamnés, mais Wade les a BIZARREMENTamnistiés! Qui était le cerveau de la bande des assassins?!!!
C’est ce qui révolte sans nul doute El HADJI Ndiaye, et non du NEDDO…

Gorgui Dieng

On ne doit pas accepter de faire la promotion d’assassins!

Gainde

Cet homme mediocre et suffisant n a ni la.culture ni le baggage pr gerer une tel ce just un oportunist ki a servo senghor Diouf wade et la macky

Borom Ndiarem Faye

Merçis vincen wakhnga lép me khamalni thiowli yép wa pastéfla ls militans de oussmane sonko begounio dégue deugue loudoul li sonko wakh pour niom c 1 messi té sonko defoufi lén loudoul deuké acusé nitgni san wané ay preuve pétrol bou guénagoul naka lathi nit mena détourné 6000 milliard wakhatouma niou beugue may beuz raykatou nitkiy ak kanamam gou niangue guiy khamonani sonko sa kalassgui nioy ay farandom

Publier un commentaire