PUBLICITÉ

Escroquerie : Les arnaqueurs via orange money alpagués

A. N. Gueye et son cousin N. Gueye qui ont arnaqué 11.998.569 FCfa à des propriétaires de boutiques Orange money. sont finalement  tombés dans les filets

de la section de recherche de la police de Mbour. Les éléments du commissaire Mandjibou Lèye

ont mis fin à leurs agissements.

En sus de la plainte de l’opérateur, des citoyens ont aussi saisi les limiers

D. Fall, une victime, explique avoir reçu un appel d’une certaine Mme Ndiaye de la Sonatel.”Elle m’a dit qu’elle appelait pour activer la demande de notre ligne ” Wave ” (un système de transfert d’argent, Ndlr) pour nous permettre de pouvoir charger directement notre compte Orange money à partir de ‘ Wave ‘. Je lui ai dit que j’ignorais de quoi elle parlait. Elle m’a suggéré de lui communiquer le numéro de mon patron B. Thiam. Ce que j’ai fait naturellement. Elle a appelé M. Thiam parce que je l’ai entendu dire ” Allô M. Thiam ”. Puis je n’ai plus rien entendu, mais l’appel continuait”, explique-t-elle.

La Sonatel partie civile…

Quelques minutes après, Mme Ndiaye de la Sonatel rappelle la gérante et lui dit que tout était réglé avec M. Thiam. Elle lui demande de taper le code *145*1*180500*773/839/801* puis le code secret orange money et d’appuyer sur la touche appel. Dès qu’elle a suivi les instructions, elle a constaté qu’elle venait de faire un transfert de 180.500 FCfa.” Mme Ndiaye m’a dit que cette somme sera reversée dans notre compte Wave. Elle m’a encore demandé de lui faire un autre transfert de 230.000 FCfa. Je me suis rendue chez mon patron qui, en ce moment, était lui aussi au bout du fil avec le complice de Mme Ndiaye ”.

Des plaintes tous azimuts 

Le 25 novembre dernier, l’opérateur téléphonique Sonatel a saisi les limiers du commissariat central de Mbour d’une plainte. Car ses services faisaient l’objet de nombreuses réclamations de clients victimes de harcèlements. Ceux-ci recevaient, depuis des années, des appels d’individus se présentant comme des agents de la Sonatel. Ils les sommaient de payer leurs factures via Orange money, sous peine de voir leurs lignes coupées ou suspendues. Ainsi, les enquêteurs du commissariat central de Mbour dirigé par le commissaire Mandjibou Lèye, ont ouvert une enquête pour faire la lumière sur cette affaire qui secoue cette partie de la région de Thiès. Selon nos informations, l’exploitation des relevés d’appels et des informations fournies par la délégation judiciaire du juge du 2e cabinet du tribunal de Kaolack ont permis de localiser le cerveau de la bande. Il s’agit d’O. Thiam. Il opérait depuis Kaolack, avec comme lieu de refuge Mbour. Une descente au quartier Grand Mbour a permis son interpellation. Une perquisition de son domicile a permis de saisir des téléphones high-tech. Les enquêteurs ont également découvert tout un arsenal mystique constitué de 3 grands seaux remplis d’eau et des feuilles présentant des arabesques.

 

Arnaque Commissaire Léye
Annonces

(2) commentaires

Beug+Sama+Rew

Revenons à wari c’est plus sécurisé et aussi c’est un produit purement sénégalais les français eux sont solidaires car pour payer canal + par Orange Money c’est sans frais mais acheter woyofal où une facture senelec une entreprise nationale c’est avec frais restons à Wari vive Wari vive le Sénégal

    Thioune Mame Bambi

    Tous les transferts d argent au Sénégal n a pas de sécurité : om n’a pas sécurité ,wari n’a pas de sécurité ect…tous les réseaux c est zero

Publier un commentaire