Annonces
» » » » D’une finale de C1 à vivre dans la...

D’une finale de C1 à vivre dans la pauvreté, l’incroyable descente aux enfers d’Eboué

La carrière d’Emmanuel Eboué a connu des hauts et des bas au fil des années. Il est parvenu à jouer la finale de la Champions League, mais il doit aujourd’hui vivre caché chez un de ses amis suite à des problèmes judiciaires.

L’ancien joueur d’Arsenal a connu une fin de carrière mouvementée. Il a joué sept ans en Premier League et a remporté une FA Cup, disputant également une finale de Ligue des Champions en 2006. Mais le FC Barcelone de Frank Rijkaard s’était mis en travers des ‘Gunners’ pour les empêcher de soulever la ‘Coupe aux grandes oreilles’.

Il a rejoint le club de Galatasaray en 2011 et c’est à ce moment-là que sa carrière a pris un tournant dramatique. Il y a évolué pendant cinq saisons. La saison 2014/2015 l’a vu évoluer avec les moins de 21 ans du club turc, suite à des choix du coach de l’époque, Cesare Prandelli. Son contrat prenait d’ailleurs en juin 2015. En mars 2016, il rejoint Sunderland, seul club disposé à lui donner une nouvelle chance. Mais son aventure n’aura duré qu’un mois avec les ‘Black Cats’.

La chute se poursuivait pour l’ancien international ivoirien. Il a fait son retour dans le championnat chypriote en 2017/2018 mais il n’a pas joué une seule minute car le destin s’est acharné contre lui.

Une maladie psychiatrique l’a en effet obligé à raccrocher les crampons définitivement et qui a ruiné sa vie.

S’en est suivi tout un tas de problèmes. Il est passé de sa résidence luxueuse à Londres à un vieux matelas dans la chambre d’un de ses amis. Son divorce lui a d’ailleurs coûté tout son patrimoine, et il n’avait même pas la possibilité de se payer un logement salubre. Il a également penser à se suicider.

« Je n’avais pas suffisamment d’argent pour me payer un avocat », a-t-il reconnu. Son divorce fut difficile pour lui et il perdit tout ce qu’il avait accumulé jusque-là.

 Cependant, il a promis de lutter contre ce qu’il considère comme une injustice. « Je vendrais mes propres habits s’il manque quelque chose. Je lutterai jusqu’au bout parce que ce n’est pas juste », a dit l’ancien joueur au ‘Mirror’.

Il a reconnu que son manque d’éducation a été un des points faibles qui l’ont mené à cette situation. « J’étais innocent. Je signais ce que l’on me disait de signer. En Turquie, je gagnais huit millions d’euros. Sept millions d’euros étaient destinés à ma femme », a-t-il déclaré.

« Tous les jours, je nettoie mes jeans, mes habits, tout,. Mes mains sont devenues dures. Comme si j’avais travaillé dans une grange toute ma vie », a dit l’ancien joueur d’Arsenal.

Emmanuel Eboué est retourné à Londres, mais tente de se faire tout petit dans la foule londonienne. Et il y parvient, à sa grande joie. L’ancienne star des ‘Gunners’ est devenu un citoyen comme les autres qui lutte pour repartir de l’avant. Et espère que son combat lui offrira une issue plus favorable que tout ce qu’il a traversé ces dernières années.

besoccer

Annonces

Un commentaire

  • opinion
    25 décembre 2017 15 h 21 min

    alors tu n’as qu’a porter plainte contre ta femme parceque si ce que tu dis est vraie alors c’est une escroc. ils sont ou tes copains footballeurs

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez nos applications mobiles et restez informé ! Téléchargez notre application Android Téléchargez notre application iPhone