Annonces
» » » Dialogue politique : Le Pur dénonce les blocages

Dialogue politique : Le Pur dénonce les blocages

Le Parti de l’unité et du rassemblement (Pur), appréciant sa participation au dialogue politique initié par le ministre de l’Intérieur, réitère les recommandations qu’il a formulées sur les points de discussion retenus dans le mémorandum ainsi que les exigences des concertations sur le processus électoral.

Selon Le Soleil, pour corriger l’échec du gouvernement dans l’organisation des dernières élections et épargner le pays des crises pré et/ou post électorales, le Pur dénonce la stigmatisation dont fait l’objet une partie de l’opposition.

Les blocages notés dans le déroulé du dialogue politique ouvert par le ministre de l’Intérieur, le 21 novembre 2017, ne sont pas du goût du Pur. Les partisans du Pr Issa Sall, soucieux de l’avancée démocratique du Sénégal, après avoir répondu à l’invitation de Aly Ngouille Ndiaye, ont dénoncé les agissements du gouvernement, la stigmatisation de l’opposition et la non prise au sérieux des recommandations que leur parti a formulées sur les points de discussion retenus dans le mémorandum ainsi que les exigences des concertations sur le processus électoral.

« Malgré la stigmatisation des acteurs politiques par le ministre de l’Intérieur, en divisant ceux-ci en trois pôles opposition, majorité et non-alignés », le Pur rappelle « avoir participé aux différentes rencontres du « pôle de l’opposition », réaffirmant ainsi son ancrage et son attachement à la consolidation de l’opposition sénégalaise », souligne un communiqué qui nous est parvenu. Ces rencontres ont donné lieu à « un mémorandum portant sur les points de discussions retenus ainsi que les exigences des concertations sur le processus électoral », souligne la note.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *